MONTRÉAL – La patience des automobilistes de la grande région de Montréal sera de nouveau mise à l’épreuve par des travaux majeurs dès ce printemps sur les ponts Champlain, Jacques-Cartier et Honoré-Mercier.

Toutefois, la Société des ponts Jacques-Cartier et Champlain espère qu’une planification très serrée permettra d’imposer moins d’inconvénients que l’an dernier, malgré des travaux beaucoup plus importants.

Ces travaux entraîneront des réductions importantes du nombre de voies, mais on ne prévoit aucune fermeture complète de ces ouvrages.

Le plan de travail présenté par la Société mardi, qualifié de «blitz», prévoit une concentration des travaux sur le pont Champlain sur une période de trois à six week-ends, selon les caprices de la météo, à compter du long week-end de la fête des Patriotes (21 mai) et pour les deux week-ends suivants au moins. Outre le pont, ils toucheront également le corridor de l’autoroute 15 entre le pont Champlain et l’échangeur Turcot, qui relève également de la Société.

Jacques-Cartier repavé
D’autre part, le pont Jacques-Cartier sera repavé au complet, ce qui durera six jours durant les vacances de la construction, à la fin de juillet. La Société a notamment obtenu le déplacement de deux soirées de feux d’artifice du samedi au vendredi pour éviter un conflit, et son plan permettra également d’épargner les deux fins de semaine de courses sur l’île Notre-Dame, soit celle du Grand Prix de Formule Un et celle de l’épreuve de Nascar.

L’organisme fédéral dit avoir voulu régler le cas du pont Jacques-Cartier dès cette année d’une part parce que le pavage arrive à la fin de sa durée de vie prévue, et d’autre part pour éviter toute entrave l’an prochain, alors que des travaux s’amorceront au tunnel Louis-Hippolyte-Lafontaine.

Dans le cas du pont Champlain, la Société a effectué l’an dernier pour 63 millions $ de travaux, qui ont entraîné des fermetures partielles à 10 reprises. Cette année, la somme des travaux atteindra 105 millions $, mais ne nécessitera que de trois à six fermetures, prévoit-on.

Ce résultat s’explique d’une part parce que l’on s’attend à réaliser un peu plus de 2 millions $ de travaux par fermeture, comparativement à 825 000$ de travaux par fermeture l’an dernier. Par ailleurs, le fait de concentrer des travaux et de les poursuivre de jour et de nuit permet d’en réaliser davantage d’un seul coup.

Les travaux à la portion fédérale du pont Honoré-Mercier, quant à eux, s’amorceront au mois d’août et impliqueront la fermeture d’une voie dans chaque direction la nuit jusqu’à la fin octobre.

Enfin, l’autoroute Bonaventure sera aussi touchée et les travaux, qui doivent s’échelonner de la mi-mai à la mi-novembre, réduiront le nombre de voies de six à quatre durant cette période.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!