HO HO / La Presse Canadienne

FREDERICTON — Quinze ans après les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis, New York se souvient encore de la générosité des citoyens de Gander, à Terre-Neuve-et-Labrador, qui avaient accueilli chez eux des milliers de voyageurs dont le vol avait été dérouté au Canada ce jour-là.

Une section d’une poutre d’acier provenant de la tour sud du World Trade Center doit arriver bientôt à l’aéroport de Gander, cadeau de la fondation Stephen-Siller, du nom d’un pompier de New York mort en tentant de sauver des victimes dans les tours jumelles.

Jointe au téléphone, la cousine de M. Siller, Catherine Christman, explique que les citoyens de Gander ont eux aussi fait preuve de courage et d’héroïsme à leur façon, le 11 septembre 2001 et au cours des jours suivants, en accueillant des milliers de voyageurs qui ont soudainement débarqué dans cette petite ville, «sans s’annoncer».

En fait, près de 7000 passagers ont été bloqués à Gander pendant trois jours, alors que les aéroports américains étaient en état d’alerte. Les résidants de Gander ont alors offert gracieusement leur table, leurs chambres et leur soutien à toute cette visite bien imprévue.

Selon Mme Christman, les Américains ne veulent pas oublier ce qui s’est passé le 11 septembre à New York, à Washington et en Pennsylvanie, dans des attentats qui ont fait près de 3000 morts. Mais les Américains ne veulent pas non plus oublier, a-t-elle dit, ce que les gens de Gander ont accompli cette semaine-là.

«On a pensé qu’il n’y avait pas meilleure façon (de leur rendre hommage) lors du 15e anniversaire que de leur offrir une poutre d’acier du World Trade Center, qui sera intégrée à la structure de l’aérogare de Gander», a-t-elle dit.

La section de la poutre mesure environ un mètre sur un mètre.

Le maire de Gander, Claude Elliott, apprécie le geste, même si les remerciements des voyageurs en 2001 suffisaient déjà amplement, selon lui.

Mme Christman a assisté mardi à New York au chargement de la poutre sur une remorque, qui a amorcé son périple de plus de 2400 kilomètres. La remorque est tirée par un camion offert par GMC, et le convoi sera escorté par des pompiers de New York à moto.

Le maire Elliott se dit particulièrement touché par cette escorte d’anciens et d’actuels pompiers. «Il s’agit d’une implication et de remerciements bien personnels.»

Le convoi doit franchir la frontière canadienne jeudi matin et arriver à Gander dimanche — le 11 septembre. Mme Christman promet d’être sur place pour une cérémonie à 16 h, à l’aéroport.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!