TORONTO — Comme l’ont fait plusieurs intervenants au Québec, l’Association des hôpitaux de l’Ontario lance à son tour un appel au gouvernement fédéral et aux provinces pour qu’ils reprennent immédiatement leurs négociations afin de parvenir à un accord sur les niveaux de financement futurs dans le cadre du programme de Transfert canadien en matière de santé.

Depuis la rupture des discussions à la mi-décembre, trois provinces atlantiques, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador, se sont entendues de façon bilatérale avec Ottawa, laissant tomber le front commun.

L’Association des hôpitaux de l’Ontario rappelle que les transferts canadiens en santé représentent une source vitale, et qu’une hausse du financement est nécessaire de toute urgence pour répondre aux besoins d’une population croissante et vieillissante. Selon l’Association, les hôpitaux de l’Ontario sont sous-financés de 4,5 milliards de dollars par rapport aux hôpitaux des autres provinces.

De son coté, le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette, a vivement critiqué la démarche du Nouveau-Brunswick et des deux autres provinces maritimes qui ont conclu des accords avec le fédéral.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!