TC Media - Denis Germain Une fusillade a eu lieu à Brossard le 7 mai.

L’homme tué par balles dimanche sur l’avenue Ponsard, à Brossard, a une longue feuille de route criminelle. Ader Marchi-Karzazi a notamment été condamné en 2010 pour avoir participé à un réseau de prostitution juvénile.

La Sûreté du Québec a confirmé l’identité de Marchi-Karzazi aujourd’hui.

Comme TC Media le rapportait en 2010, l’homme avait écopé d’une peine de sept ans de prison pour agression sexuelle sur une enfant de moins de seize ans, entre autres, dans le cadre du dossier de proxénétisme. Ses coaccusés avaient écopé de peines variant entre 10 et 12 mois de prison.

Marchi-Karzazi a eu ses premiers démêlés avec la justice en tant qu’adulte moins d’un mois après avoir atteint la majorité. Il avait alors plaidé coupable à des accusations de menaces et de voies de fait armées.

Depuis, les infractions et les bris d’ordres de la cour n’ont guère cessé pour Marchi-Karzazi. Il devait d’ailleurs se présenter au tribunal jeudi dernier pour avoir manqué à ses conditions de remise en liberté.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!