Chris Donovan Chris Donovan / La Presse Canadienne

OTTAWA — De nouvelles données présentées à la Chambre des communes révèlent que le gouvernement fédéral se tourne de plus en plus vers des publicités sur Facebook, dépensant depuis trois ans des dizaines de millions de dollars pour augmenter la portée de ses publications.

De 2016 jusqu’au mois de mars dernier, les agences et ministères fédéraux ont dépensé plus de 24,4 millions $ pour diffuser leurs divers messages sur Facebook et Instagram.

Ces récents chiffres démontrent une dépendance grandissante envers les réseaux sociaux pour faire la promotion d’événements et publiciser des initiatives gouvernementales.

Le gouvernement explique ces dépenses en faisant valoir qu’il doit pouvoir joindre les citoyens là où ils se trouvent. Plus de 20 millions de Canadiens utilisent des plateformes numériques comme Facebook ou encore Twitter.

Le président de News Media Canada, Bob Cox, se demande toutefois pourquoi l’argent des contribuables canadiens sert à soutenir ainsi de grandes entreprises étrangères.

M. Cox, également éditeur du quotidien «Winnipeg Free Press», argue qu’avec ces choix, Ottawa fait non seulement du mal aux entreprises médiatiques canadiennes dont le nombre d’abonnés et les revenus publicitaires dégringolent, mais cause aussi la disparition de plusieurs millions de dollars de l’économie canadienne.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!