Alan Diaz / AP

MONTRÉAL — L’écologiste et cofondateur d’Équiterre, Steven Guilbeault, se réjouit de la décision de la chaîne McDonald’s de faire disparaître graduellement les pailles de plastique de ses restaurants pour les remplacer par des pailles en papier.

McDonald’s lancera un projet-pilote en septembre au Royaume-Uni et en Irlande. La multinationale pourrait étendre l’initiative par la suite aux États-Unis et ailleurs dans le monde.

Steven Guilbeault trouve encourageant qu’une entreprise aussi importante donne «le signal fort» qu’elle veut limiter et même éliminer l’utilisation du plastique. Il souhaite que plusieurs autres commerces emboiteront le pas.

M. Guilbeault admet que le plastique a été un matériau très utile dans le passé, mais que ses impacts dans l’environnement, dans les océans notamment, sont devenus intolérables.

La chaîne de hamburgers et d’autres commerces de restauration rapide font face à une pression croissante de clients et de militants écologistes pour qu’ils cessent d’utiliser des pailles en plastique. Les pailles en papier, contrairement aux pailles en plastique, se désagrègent dans l’environnement.

McDonald’s va commencer à éliminer progressivement les pailles en plastique dans ses restaurants au Royaume-Uni et en Irlande en septembre et compléter le changement l’année prochaine. Elle prévoit également de tester «une alternative» dans ses restaurants en France, en Suède et en Norvège.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!