CHAD HIPOLITO CHAD HIPOLITO / La Presse Canadienne

VICTORIA – La Police de Victoria n’a pas l’intention, pour l’instant du moins, d’évincer les sans-abri qui ont érigé un «village de tentes» sur les pelouses du palais de justice, au coeur de la capitale.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique a demandé aux occupants de quitter volontairement le campement d’ici jeudi.

La Police de Victoria a cependant précisé qu’elle n’avait pas reçu d’ordonnance formelle d’éviction. Si une telle ordonnance était délivrée par un tribunal, la police l’exécuterait de la façon la plus sécuritaire et appropriée possible, a indiqué l’agent Matt Rutherford, dans un communiqué.

La police promet par ailleurs que le cas échéant, elle discuterait avec les services sociaux et les organismes communautaires afin de trouver des places à ces itinérants — et plus immédiatement trouver une façon de démanteler le campement d’une manière pacifique.

Le ministre du Logement, Rich Coleman, a confirmé que son gouvernement n’avait pas l’intention d’exiger une éviction massive dès jeudi. Il espère par contre que les itinérants mettront à profit les 90 nouvelles places en refuges et en maisons de transition qui viennent d’être créées pour eux.

Les itinérants, de leur côté, réclament plus de logements sociaux, pas nécessairement plus de places en refuges ou en maisons de transition.

Le ministre Coleman et la police surveilleront de près la manifestation prévue jeudi après-midi au «village de tentes». La Police de Victoria s’attend à une manifestation pacifique mais elle prévient que des agents seront sur place pour assurer la sécurité publique.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!