Archives Métro

Cette semaine, Métro a écouté les derniers albums de Ragers, Ariane Zita et Noé Talbot.

Solide
Ragers
Raw Footage
•••½

Le band hip-hop originaire de Saint-Hubert Ragers lance aujourd’hui Raw Footage, son premier album complet. Avec sa production de haute qualité et son hip-hop à la fois drôle, lover et entraînant, le son de Ragers s’invitera probablement dans la plupart des partys cet été. Soulignons par ailleurs les collaborations de Valaire et de Mike Shabb, particulièrement intéressantes. Après ses derniers EP, très remarqués, Ragers voit grand et cet album vient confirmer la place de choix qu’occupe le band dans le paysage musical québécois. –Alexis Boulianne

Mélancolique
Ariane Zita
J’espère que tu vas mieux
•••

Le nouvel EP d’Ariane Zita est bien loin d’un album d’été typique. On plonge plutôt tête première dans une sombre mélancolie, une tristesse toute en poésie. Derrière son piano (et quelques beats électro), la chanteuse montréalaise parle de sujets très forts et complexes d’une façon plutôt sobre. Sur la chanson-titre, elle s’adresse franchement à une personne qui traverse un dur moment et qui se demande «pourquoi tu restes si plus rien n’a de sens». Avec un peu de piano et une voix toute en douceur, ça passe mieux. –Virginie Landry

Formule établie
Noé Talbot
Laisser le poste ouvert
••

Noé Talbot reprend où il avait laissé avec son deuxième album, Laisser le poste ouvert. Le chanteur pop est encore influencé par le rock dans cet opus qui met en valeur sa voix chaude, énergique et parfois rauque. L’ensemble est cohérent, mais peut-être un peu trop : la forme très simple des chansons, qui sont somme toute assez classiques selon les critères de la musique populaire, confère une certaine redondance à l’ensemble. Au final, ce n’est pas mauvais, mais ce n’est rien de révolutionnaire non plus. –Philippe Lemelin

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!