Amine Esseghir/TC Media Émilie Thuillier, conseillère sortante d’Ahuntsic, a remporté l’élection au poste de maire de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. Elle détient un baccalauréat en géographie et une maîtrise en sciences de l’environnement.

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville aura une mairesse issue de la majorité à la Ville de Montréal. Émilie Thuillier, la conseillère sortante d’Ahuntsic, a remporté une nette victoire face au candidat d’Équipe Denis Coderre, Harout Chitilian, conseiller sortant de Bordeaux-Cartierville.

Alors que les résultats se consolidaient au fur et à mesure que la soirée électorale avançait, Mme Thuillier n’a pas voulu répondre tout de suite aux questions de TC Media, préférant d’abord confirmer sa victoire.

Elle a remporté le poste de mairesse avec une majorité de plus de 2000 voix face à M. Chitilian. «Je crois qu’une différence de 2000 votes c’est beaucoup», observe-t-elle.

Son arrivée à la tête de l’arrondissement signifie aussi des changements d’approches. En tant qu’élue, elle s’est souvent opposée aux édifices de grande hauteur et de haute densité.

«Je vais continuer de travailler avec les mêmes valeurs, le développement doit se faire à échelle humaine, assure-t-elle. Les immeubles de 25 étages, c’est terminé.»

Mme Thuillier prend les rênes de l’arrondissement avec l’appui de deux conseillers.

«Nous avons trois postes sur cinq, ce qui nous fait une majorité très confortable», souligne-t-elle.

Pour elle, ce résultat illustre à l’évidence un besoin de changement. «Je pense sincèrement que les citoyens ont fait un choix très clair», affirme-t-elle.

Cela étant, une majorité ne signifie pas pour autant une exclusion. «J’ai toujours dit que je suis à l’aise de travailler avec tous les élus de tous les partis dans l’arrondissement et je continuerai dans ce sens.»

Mme Thuillier a représenté l’opposition durant ses deux précédents mandats et a souvent fait état de sa dissidence par rapport à certaines décisions.

Cela ne semble pas constituer un obstacle pour mener sa politique et celle de son parti.

«Avoir deux opposants au conseil d’arrondissement n’est pas forcément un signe de difficultés, croit-elle. J’étais dans l’opposition et je proposais des idées et des projets. Ultimement, j’ai voté contre certaines décisions quelques fois.»

Elle soutient que même l’opposition appuiera ses idées. «À mon avis, tous les élus seront favorables aux projets que je vais défendre.»

 

Le vote en chiffres
87 651 inscrits, 41 302 votants, un taux de participation de 47,12%
Émilie Thuillier de Projet Montréal élue mairesse avec 21 056 votes, une majorité de 2095 voix sur son adversaire Harout Chitilian, d’Équipe Denis Coderre.
– Sault-au-Récollet: 20 676 inscrits, 10 336 votants, Jérôme Normand de Projet Montréal élu conseiller avec 4920 voix.
– Saint-Sulpice: 23 313 inscrits, 10 160 votants, Hadrien Parizeau d’Équipe Denis Coderre élu conseiller avec 5276 voix.
– Ahuntsic: 22 009 inscrits, 11 575 votants, Nathalie Goulet de Projet Montréal élue conseillère avec 6249 voix.
– Bordeaux-Cartierville: 21 653 inscrits, 9157 votants, Effie Giannou d’Équipe Denis Coderre élue conseillère avec 5297 voix.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!