Les résidants d’Ahuntsic-Cartierville devront prendre leur mal en patience cet été. L’arrondissement prévoit neuf grands chantiers de réfection de routes. Ces travaux n’incluent pas ceux prévus par la ville-centre sur le réseau artériel.

«La bonne nouvelle, c’est qu’une fois ces travaux terminés, on ne reviendra plus dessus pour les 20 ou 30 prochaines années», observe Gilles Côté, directeur de l’aménagement du territoire.

Les chaussées sont en mauvais état, cela n’est un secret pour personne. En cause, le type de construction, tel qu’il était préconisé il y a encore une cinquantaine d’années, ainsi que les écarts de températures que connaît la ville de Montréal.

Les travaux débuteront dans la dernière semaine du mois de mai et dureront tout l’été et, probablement, pour certains, une partie de l’automne.

Reconstruction où c’est possible
Cette année, 8M$ sont investis par l’arrondissement pour refaire certaines portions de rues. La longueur linéaire totale des travaux de réfection de rue de l’arrondissement est d’environ 2750 mètres. Sur quelques-unes des rues on reconstruit en entier, sur d’autres, on refait uniquement la couche d’asphalte, ce que l’on appelle le pavage.

«On opte, dans la mesure du possible, pour la reconstruction des routes en chaussée flexible, souligne Jocelyn Jobidon, chef de division des études techniques à la direction du développement du territoire. On enlève le béton sous la route, on remplace par de la pierre et on refait l’asphalte.»

Cette technologie supporterait mieux les amplitudes importantes entre le froid et le chaud au long de l’année.

Quand on prévoit une reconstruction, on évalue la possibilité de refaire également les infrastructures souterraines, comme les égouts ou les canalisations d’aqueducs. On refera aussi au passage les trottoirs, signale-t-on.

«Nous faisons des plans sur trois ou cinq ans, précise M. Côté. Cela permet d’avertir d’autres services localement ou de la ville-centre ainsi que d’autres intervenants, comme Hydro-Québec ou Gaz Métro, pour coordonner l’ensemble des actions.»

Pour certaines adresses, là où des travaux d’aqueduc ou d’égouts sont prévus, l’accès en voiture sera impossible durant quelques jours.

Par ailleurs, deux contrats pour la réfection de certaines portions de trottoirs ont été accordés. La surface totale est d’environ 6600 m².

Des parcs font peau neuve
Outre les routes, il y aura aussi des travaux dans les parcs. «Les opérations sont prévues en automne», assure M. Côté.

On veut permettre l’utilisation des parcs durant les beaux jours. Une exception, toutefois, est enregistrée. Le parc Tolhurst demeure fermé jusqu’au mois de juin, pour finaliser l’aménagement, débuté l’automne passé.

Un nouvel espace de détente verra également le jour dans l’arrondissement. La réalisation de la place Esplanade-Chabanel sera lancée, cet été. Elle sera aménagée à l’intersection des rues de l’Esplanade et Chabanel, sur un terrain non occupé et on promet qu’elle ne causera pas de désagréments particuliers.

Le budget alloué dans le Programme triennal d’immobilisations pour la réfection des parcs est de 1,2 M$. Sur les quatre parcs où des chantiers seront ouverts, deux accueilleront de nouvelles installations sportives. On prévoit implanter un terrain de basketball au parc Saint-Benoît et on refera le terrain de baseball du parc Henri-Julien. Des compétitions de catégorie bantam doivent s’y tenir en 2016, lors de la 51e finale des Jeux du Québec à Montréal.

On vise aussi à stopper l’érosion des berges sur le parc Raimbault. «On va déposer les plans et voir si on peut obtenir les autorisations nécessaires pour préserver les rives du parc sur la rivière des Prairies», annonce M. Côté.

On peut suivre en temps réel les travaux en cours dans l’arrondissement sur www.ville.montreal.qc.ca/ahuntsic-cartierville puis cliquez sur le bouton info-travaux.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!