Archives / TC Media Wiliam Moughrabi

Wiliam Moughrabi, candidat conservateur dans Ahuntsic-Cartierville, a vu d’anciennes publications Facebook ressurgir en plein campagne électorale. Des commentaires violents et parfois misogynes, publiés il y a plus d’une année et cités hors-contexte selon l’intéressé, qui l’ont contraint à fermer sa page sur les médias sociaux.

Les captures d’écran de ces statuts ont d’abord fait surface sur un blogue anticonservateur, le 11 août. Ils ont ensuite été relayés par plusieurs sites et blogues militants.

Te sacrer une volée
Tous les commentaires et statuts capturés datent de plus d’une année. Ils sont rédigés en anglais.

«Karma takes too long, so I’d rather beat the shit out of you now (Le karma prend trop de temps, je préférerais te sacrer une volée maintenant), a-t-il dit en août 2014.

moughrabi1

Dans un autre message, il relayait une vidéo sur la théorie de la «friend zone». «Mesdames, vous vous plaignez toujours qu’il n’y a plus de bons gars. Vous nous avez juste laissé dans la “friend zone”», avait-il commenté en octobre 2014. La «friend zone» réfère aux relations platoniques entre un homme et une femme annulant toute possibilité de contact charnel.

screen-shot-2015-06-20-at-1-45-10-am

«Les gens disent que rien ne se produit sans raison. Donc, lorsque je te boxe au visage, c’est que j’ai une raison», avait-il écrit en mai 2014.

Autre étape
Si M. Moughrabi reconnaît que ces statuts et commentaires ont bel et bien existé, il observe qu’il n’en est plus là. Joint au téléphone par TC Media, il assure qu’il préfère pour le moment mener une campagne de proximité, plutôt que virtuelle.

Par ailleurs, dans un échange de courriels avec TC Media, il dit comprendre aussi que ces commentaires «étaient inappropriés et peuvent avoir touché ou offensé certaines personnes. Ce n’était pas mon intention.»

«Il est malheureux que mon nom continue à être associé à ces propos», ajoute-t-il.

Il assure demeurer candidat et soutient toujours son chef, Stephen Harper. «C’est un honneur d’être un candidat conservateur et une responsabilité que je ne prends pas à la légère», précise-t-il.

M. Moughrabi est candidat dans la même circonscription que Maria Mourani (Nouveau Parti démocratique) et Mélanie Joly (Parti libéral).

Alors qu’il est en campagne électorale, l’auteur des commentaires offensants n’a plus de présence sur les médias sociaux. «Je vais créer une page officielle, annonce-t-il. Mais je n’ai pas le temps de m’en occuper en ce moment», explique-t-il. Pour le moment, il favorise le porte-à-porte et le contact direct avec les électeurs.

Contacté à ce sujet, le service des relations médias du Parti conservateur ne nous avait pas rappelé au moment de la publication.

Deux candidats conservateurs de Montréal se sont déjà fait montrer la porte pour des propos controversés publiés sur les médias sociaux.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!