Sur le même sujet : Des moisissures découvertes à l’école Saint-Nom-de-Jésus

L’école primaire Saint-Nom-de-Jésus, fermée en 2012 en raison de problèmes de qualité de l’air, sera complètement rénovée d’ici 2018.

Le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, qui en a fait l’annonce en conférence de presse lundi, «ne veut plus voir de murs barricadés sur Pie-IX». Au total, 15 M$ seront investis pour la réhabilitation de cette école qui a vu le jour en 1924.

«Cet endroit inspire de la gêne, voire de la honte dans le quartier. C’est un symbole des besoins particuliers de Montréal en matière de réhabilitation», a affirmé le ministre.

Les membres du conseil d’établissement et de l’opposition à l’Assemblée nationale ne cachaient pas leur joie de voir se concrétiser le projet de l’école Saint-Nom-de-Jésus, bien que ces sommes arrivent bien tard. Elles sont attendues depuis plus de quatre ans.

«C’est une excellente nouvelle, mais je vais me réjouir quand je vais voir le début des travaux et un échéancier. On nous dit que les élèves pourront rentrer en 2018, mais on ne sait pas si c’est en janvier ou en septembre», soulève la députée de Hochelaga-Maisonneuve, Carole Poirier.

«Il ne faut plus que ça prenne cinq ans pour avoir une école. Cinq ans, c’est trop long pour les enfants. Il faut que l’éducation redevienne une priorité», a indiqué la présidente du conseil d’établissement de l’école, Ève Kirlin.

Depuis la fermeture, les élèves ont déménagé à l’école secondaire Edouard-Montpetit, située sur l’avenue Pierre-de Coubertin.

Échéancier

Le chantier s’échelonnera sur 14 mois. Des travaux de 2 M$ ont déjà été réalisés et ont permis la démolition des revêtements de murs et du sol à l’intérieur de l’école.

«Tout a été dégarni, et maintenant c’est la reconstruction qui doit débuter. C’est un seul contrat qui sera octroyé. Il ne se réalisera pas tout cet été», explique le directeur du service des ressources matérielles, Bruno Marchand.

Rappelons que huit écoles sur le territoire montréalais sont fermées ou en partie fermées à cause des moisissures et d’une mauvaise qualité de l’air, dont trois dans l’arrondissement Mercier – Hochelaga-Maisonneuve.

Le budget du Québec prévoit 200 M$ de plus cette année pour la rénovation des écoles, la construction de gymnases et infrastructures sportives et pour rendre les bâtiments plus éco-responsables. La CSDM bénéficie de 79 M$ pour le maintien de ses établissements scolaires cette année, en plus de sommes supplémentaires dont les montants n’ont pas encore été dévoilés. 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!