TC Media - Catherine Lamothe Le marché immobilier de L'Île-des-Sœurs ne semble pas avoir été affecté par le resserrement des règles hypothécaires, en vigueur depuis l'automne.

L’Île-des-Sœurs est le secteur de Montréal ayant connu la plus forte croissance immobilière entre janvier et mars. Des statistiques qui surpassent les prédictions de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ).

«À l’île, les ventes sont en croissance de 40% avec un total de 105 transactions. 21 maisons unifamiliales et 84 copropriétés ont été vendues  en début d’année», explique le directeur de la FCIQ, Paul Cardinal. Le Plateau Mont-Royal arrive au deuxième rang des secteurs les plus forts, avec une hausse de 25%.

En octobre, un resserrement des règles hypothécaires rendant l’accès aux maisons plus difficile pour les nouveaux acheteurs avait fait craindre une baisse des ventes.

«C’est sûr que les secteurs où les maisons sont plus dispendieuses sont moins affectés, parce que les acheteurs qui mettent la main sur une maison à 800 000$ n’en sont souvent pas à leur premier achat et n’ont pas besoin de faire assurer leur prêt hypothécaire», illustre M. Cardinal.

Ailleurs à Montréal
Le portrait est encourageant partout sur l’île de Montréal. Selon les plus récentes statistiques de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM), il s’agit du meilleur mois de mars en cinq ans pour le marché résidentiel dans la région métropolitaine. Un total de 5160 ventes ont été conclues dans la région, soit une augmentation de 10% par rapport au mois de mars 2016.

«On va revoir nos prévisions globales, parce que c’est plus haut que ce qu’on avait imaginé. Ça s’explique probablement par le fait que le marché de l’emploi va bien à Montréal et que le sol migratoire a augmenté en 2016», ajoute M. Cardinal.

Les nouvelles prévisions immobilières pour l’année 2017 devraient être rendues publiques en mai.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!