Gracieuseté Un maximum de 24 joueurs seront sélectionnés pour faire partie du programme «Futures étoiles».

Les jeunes âgés entre 4 et 7 ans sont invités le 1er août à se présenter aux tests du Club de tennis de L’Île-des-Sœurs. Plus d’une vingtaine de joueurs seront ainsi retenus pour intégrer le programme «Futures étoiles» et s’initier à la pratique sportive.

«Les jeunes n’ont pas besoin d’avoir d’expérience en tennis, assure l’entraîneuse-chef et coordonnatrice du Smash Club, Christine Picher. Dans le passé, on a vu des novices qui ont montré de bonnes aptitudes physiques et motrices alors que c’était la première fois qu’ils touchaient une raquette.»

Une première sélection a eu lieu début juin parmi les membres actuels du Club de tennis de L’Île-des-Sœurs, dont huit ont été retenus.

La volonté des organisateurs, cette année, est de s’adresser à tous les arrondissements du Grand Montréal pour trouver les meilleurs joueurs.

Plusieurs exercices seront demandés aux sportifs afin de mesurer leurs capacités.

«Ils vont par exemple lancer la balle le plus loin possible, montrer leur puissance d’envoi, changer la trajectoire de la balle. Leur combativité va également être testée», précise Mme Picher.

Les jeunes qui intègrent le programme «Futures étoiles» disposent d’un entraînement d’une heure et demie, deux fois par semaine.

«Le but est de regrouper des jeunes qui ont des aptitudes pour le sport en général et de leur faire découvrir le tennis à travers des cours de qualité», soutient Mme Picher.

Les tests se dérouleront le 1er août de 17h à 18h30 au Club de tennis (300, chemin du Golf). Inscription requise: 514-766-1208.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!