Photo: Sylvain Ryan Henri-François Gautrin et une partie de son équipe

Pendant toute la soirée, mardi soir, Henri-François Gautrin refusait de s’avouer vaincu, même si les résultats préliminaires accordaient, à certains moments, environ 800 voix d’avance à son rival Thierry-St-Cyr. Il avait bien raison, puisqu’au début de la nuit, ce mercredi, on confirmait la victoire de celui qui représente la circonscription de Verdun depuis 1989.

Henri-François Gautrin l’emporte donc par 524 voix, avec 11877 votes contre 11353 pour Thierry St-Cyr. Tant à Radio-Canada qu’au bureau du Directeur général des élections, on avait annoncé que le candidat péquiste avait été élu.

Il faut dire que la soirée s’annonçait sombre pour les partisans libéraux. Les grandes maisons de sondage avaient toutes prédit une cuisante défaite libérale et c’est avec peu d’enthousiasme que les partisans de M. Gautrin, réunis au local électoral, surveillaient les résultats au petit écran. À mesure que se dessinait l’appui inattendu qu’allait recueillir le PLQ, la confiance se confondait avec un sentiment de tristesse, en constatant que leur candidat traînait de l’arrière. Avec le PLQ à quelques sièges du pouvoir, dans un gouvernement minoritaire, il ne manquait plus que l’élection du député de Verdun, dans l’opposition officielle et c’est ce que les électeurs leur ont accordé, au terme du dépouillement.

Inutile de préciser que c’était finalement l’euphorie au local électoral d’Henri-François Gautrin. C’était l’heureuse conclusion d’une soirée ponctuée d’émotions.

Les résultats (encore préliminaires) après le dépouillement de 193 bureaux sur 193 sont donc:

Henri-François Gautrin, PLQ, 11877 (35,36%), Thierry St-Cyr, PQ, 11353 (33,80%), André Besner, CAQ, 6373 (18,97%), Chantale Michaud, QS, 2449 (7,29%), Jeffrey Mackie, PVQ, 825 (2,46%), Marc-Antoine Daneau, ON, 525, (1,56%), Philippe Refghi, UCQ, 127 (0,38%) et Eileen Studd, PMLQ, 58 (0,17%). Le taux de participation a été de 71,23%.

Félicitations donc à Henri-François Gautrin pour cette brillante victoire dans un contexte qui ne s’annonçait pas facile.

Amère défaite pour Thierry St-Cyr

Pour Thierry St-Cyr, c’est une amère défaite. Pendant toute la soirée du dépouillement, sa victoire semblait assurée. Fort de l’appui de nombreux bénévoles et de la solide machine électorale du PQ, il semblait voguer vers une victoire certaine, mais les électeurs en ont décidé autrement. Au moment d’écrire ces lignes, on n’avait pu recueillir ses commentaires, mais on s’efforcera de les obtenir pour la prochaine édition.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!