TC Media/Isabelle Bergeron Jason et Cynthia Rainville espèrent réchauffer le cœur des résidents et des passants à l’approche des Fêtes.

À l’approche des Fêtes, la tradition du sapin de Noël est bien enracinée dans la majorité des foyers. À Lachine, des résidents du secteur Duff-Court se sont approprié cet arbre symbolique afin d’illuminer non seulement les lieux, mais aussi le cœur des citoyens.

Avec le temps froid est apparu le sapin dans le quartier adjacent à la rue Duff-Court. Aménagé par l’arrondissement de Lachine à la fin novembre, l’arbre n’est pas passé inaperçu auprès des résidents.

Afin d’ajouter un peu de magie dans le quotidien de la population défavorisée du secteur, Jason et Cynthia Rainville ont pris l’initiative d’ajouter leur touche personnelle au sapin. «On s’est dit que ça pourrait être une bonne idée de mettre des décorations. C’est la première fois qu’on le fait, et jusqu’ici, tout va bien», fait savoir M. Rainville.

La sœur et le frère ont eu l’heureuse surprise de voir apparaître d’autres ornements sur les branches dans les jours qui ont suivi. «Ça peut paraître banal pour certains, mais c’est important dans un quartier comme celui-ci», soutient Mme Rainville, qui réside le secteur depuis plusieurs années.

Près de 2 300 personnes habitent sur la rue Duff-Court, entre la 14e et la 24e, où sont notamment situées les habitations Place Lachine, qui compte 388 logements destinés à des familles et 11 logements adaptés.

«Peut-être qu’il y a une personne dont sa famille lui manque et qui n’a aucune raison de décorer un arbre de Noël. Mais si ces personnes seules sentent qu’ils sont les bienvenus à faire partie de la communauté, ça peut faire une grande différence pour eux», avance la résidente.

Sentiment d’appartenance
Le Comité de vie de quartier Duff-Court (COVIQ) se réjouit de voir naître une telle initiative au sein de la communauté. «C’est l’aboutissement de notre mission. On peut faire des interventions dans le quartier, mais il n’y a rien de plus efficace et authentique que des citoyens qui le font par eux-mêmes, et pour eux-mêmes», indique Shawn Bourdages, le directeur général du COVIQ.

L’organisme établi sur la rue Duff-Court offre entre autres des activités et des services pour favoriser l’implication des résidents dans le développement de leur milieu de vie. «Pour des gens qui vivent de l’isolement, c’est de pouvoir sentir qu’ils font partie de quelque chose de plus grand», ajoute M. Bourdages.

Cynthia et Jason Rainville espèrent que d’autres Lachinois ajouteront leur grain de sel au cours des prochains jours. Après les Fêtes, les décorations seront retirées du sapin et conservées dans une boîte pour celui de l’an prochain.

Comme la verdure du sapin qui persiste au temps froid, les résidents souhaitent que cette nouvelle tradition perdure au sein de la communauté de Duff-Court.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!