Photo TC Media – Jean-Marc Gilbert L'artiste, entourée du maire et des conseillers de l'arrondissement.

Cinq cents heures: voilà le temps que Diane Comeau a mis pour produire une maquette à l’échelle de la mairie de l’arrondissement de Montréal-Nord. Exposée pendant cinq semaines à la Maison culturelle et communautaire, l’artiste a finalement légué gratuitement son œuvre à l’arrondissement.

Mme Comeau, âgée de 62 ans et résidente de Montréal-Nord, se décrit comme une «bricoleuse née» et dit ne pas avoir l’habitude de faire les choses à moitié.

Insistant pour que sa maquette soit à l’échelle, elle est montée plus d’une fois sur le toit de la mairie d’arrondissement, située sur la rue de Charleroi, pour prendre des mesures.

«Quand j’ai vu l’appel de projets de l’arrondissement [dans le cadre des activités du centenaire] je me suis dit « Pour être sûre de mes chances, je vais proposer de faire la maquette de l’hôtel de Ville. L’arrondissement ne pourra pas cracher là-dessus! »»

L’énergique sexagénaire a travaillé fort pour réaliser l’œuvre dans les délais demandés, entre son travail à la résidence Bellevue, sur le boulevard Gouin, et sa vie personnelle.

«J’ai emprunté sur mes nuits de sommeils. La nuit juste avant le début de l’exposition, j’ai travaillé sur la maquette jusqu’à 4 h du matin», se souvient Mme Comeau.

La structure intérieure est fait en styromousse tandis que le fini extérieur a été réalisé avec une sorte de carton spécialement choisi. Des lumières ont même été installées à l’intérieur.

Mme Comeau dit avoir eu beaucoup de mal à faire les rampes, qui ont été conçues à partir de petits morceaux de plastique, qu’elle a dû coller avec une pince à cils.

Legs à la mairie
Même si elle a mis de longues heures à la réalisation de l’œuvre, elle l’offre gratuitement en cadeau à l’arrondissement.

«Ça me fait plaisir. Et j’ai dit au maire de m’appeler si quelque chose brise et ça va me faire plaisir de venir réparer la maquette», dit l’artiste.

Lors de la séance du conseil du 9 novembre, le maire Gilles Deguire a remercié Mme Comeau.

«C’est tout à fait exceptionnel. Même le cendrier près de la porte d’entrée est là, le bouton-poussoir pour le monte-personne est présent. C’est un travail gigantesque», a-t-il commenté.

L’arrondissement a l’intention de trouver un emplacement de choix pour cette maquette. Des discussions sont en cours pour savoir où elle sera placée.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!