Mario-Beauregard/TC Media Chantal Rouleau.

Les élus sortants et candidats d’Équipe Coderre dans Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles entendent développer la chimie verte, l’écologie industrielle et la phytoremédiation s’ils sont élus pour un autre mandat.

L’équipe de la mairesse sortante de l’arrondissement, Chantal Rouleau, veut donner une nouvelle vocation à certaines des huit zones d’emploi du territoire.

«On a des quartiers industriels périmés qui ont terriblement besoin d’amour», image la candidate à sa réélection, au lendemain du dévoilement de sa plateforme électorale.

L’équipe reconnait l’importance de l’industrie pétrochimique dans le territoire, mais veut miser sur la chimie verte.

Elle compte utiliser, comme vecteur économique, la construction, d’ici 2020, d’un centre de compostage au coin de la 40 et du boul. St-Jean-Baptiste, celle d’une serre sur le toit de cette usine et la présence de bancs d’essai en phytoremédiation depuis 2016.

Mme Rouleau rappelle que la décontamination des sols est un enjeu «majeur» dans l’est de Montréal.

«Pendant des dizaines d’années, on a dit que ça coûte trop cher de décontaminer. On cherchait les dizaines de millions de dollars nécessaires alors que les phytotechnologies nous permettent de le faire à une fraction du coût. On se rend compte que ça ne prend pas de temps que ça. On a commencé les bancs d’essai il y a deux ans et déjà, on obtient des résultats probants», soutient-elle.

Les candidats s’engagent également à «travailler avec les commerçants, leurs associations et les chambres de commerces» afin de favoriser le commerce local et l’émergence de nouveaux commerces.

«On a une orientation pour favoriser les fournisseurs locaux de services à l’arrondissements, dans la mesure où ça convient aux règles, d’appels d’offres par exemple. On veut vraiment l’appliquer en politique intégrée. On veut aussi favoriser dans la mesure du possible l’économie sociale», assure Mme Rouleau.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!