Mario-Beauregard/TC Media Chantal Rouleau.

emblématique Parc linéaire sur une friche ferroviaire, construction de l’édifice multifonctionnel Espace Rivière, réaménagement d’artères majeures et diversification de l’économie font partie des engagements électoraux des élus sortants et candidats d’Équipe Denis Coderre dans Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles.

La mairesse Chantal Rouleau et les conseillers Suzanne Décarie, Nathalie Pierre-Antoine, Giovanni Rapanà, Richard Guay, Manuel Guedes et Gilles Déziel ont dévoilé leur plateforme électorale samedi.

Les candidats s’engagent entre autres à ce que la friche ferroviaire située entre les rues Victoria, au nord et Prince-Albert, au sud devienne un parc linéaire multifonctionnel d’accessibilité universelle, une idée qui fait son chemin depuis près d’un an.

«Nous nous engageons à poursuivre nos discussions avec le Réseau de transport métropolitain (RTM) afin de créer un corridor naturel d’une longueur de 4,25 km», a déclaré dans un communiqué Mme Décarie, qui tente d’être réélue conseillère de ville du secteur Pointe-aux-Trembles.

Depuis juin dernier, le RTM remplace l’Agence métropolitaine de transport (AMT), acquisitrice d’une partie d’ancienne emprise du Canadien National destinée à un projet de voies aménagées pour bus durant les années 2000.

Espace Rivière
Les candidats du parti du maire de Montréal promettent aussi de construire Espace Rivière, un édifice multifonctionnel qui regrouperait la bibliothèque de Rivière-des-Prairies, sa maison de la culture, ainsi qu’un centre communautaire et de loisirs.

En août dernier, la mairesse a à nouveau évoqué la possibilité d’une inauguration en 2021.

«Avec Espace Rivière, nous voulons offrir à la population montréalaise un équipement culturel et communautaire accueillant, moderne et ouvert sur le milieu», souligne Chantal Rouleau, dans le communiqué.

Économie
En ce qui concerne l’économie, les candidats souhaitent développer une politique d’achat local afin d’encourager le commerce de proximité. L’arrondissement a connu des ouvertures et fermetures de petits commerces indépendants ces dernières années.

«D’autre part, nous allons mettre en place un nouveau secteur économique en lien avec les technologies propres et le concept d’écologie urbaine», ajoute Manuel Guedes, candidat à sa réélection comme conseiller d’arrondissement du district Pointe-aux-Prairies.

La mairesse candidate veut par ailleurs développer le potentiel récréotouristique de l’arrondissement afin d’attirer de nouveaux capitaux. Elle promet un point d’observation , une promenade riveraine et des jeux d’eaux dès 2018 à la Plage de l’Est, dont l’aménagement a commencé cet été,

«Nous allons diversifier notre économie en misant sur les atouts que sont nos magnifiques espaces verts, nos 24 km de berges, la richesse des paysages riverains et nos attraits patrimoniaux», déclare Mme Rouleau.

Réaménager Gouin et Sherbrooke
L’équipe de Mme Rouleau s’engage aussi à réaménager les boulevards Gouin, Perras, Maurice-Duplessis et la rue Sherbrooke, ainsi qu’à sécuriser le boulevard Rodolphe-Forget.

Le maire et chef du parti Denis Coderre s’est aussi engagé, fin septembre, à rénover «rapidement» Gouin Est, voté troisième pire route dans la province par un sondage CAA-Québec en mai dernier.

Pour sa part, Sherbrooke, artère emblématique qui traverse Pointe-aux-Trembles sur 7,5 kilomètres, fait l’objet d’un plan de développement urbain économique et social (PDUES) adopté en février 2016 après des mois de consultation publique.

Parmi leurs autres promesses, les candidats s’engagent aussi à poursuivre les discussions avec la Société de transport de Montréal (STM) pour améliorer sa desserte locale, abaisser la vitesse à 30 km/h dans les secteurs résidentiels, développer une politique d’achat local, construire de nouveaux chalets de parc, installer des équipements adaptés dans les parcs, bonifier les plateaux sportifs et lancer un appel à projets pour réhabiliter les terrains riverains du fleuve.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!