Archives Métro Gaëtan Barrette

Québec débloquera 1,8G$ pour rénover de fond en comble et agrandir l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, jugé parmi les plus vétustes du Québec. Le gouvernement répondra ainsi favorablement aux nombreuses demandes formulées par les médecins et la population de l’est de Montréal depuis plus de cinq ans.

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a lancé ce matin le processus devant mener à la réalisation du projet.

Les sommes sont inscrites au Plan québécois des infrastructures (PQI) 2018-2028.

Dans les prochaines semaines, le dossier d’opportunité déterminant le concept final, les mesures à mettre en place pour assurer les services à la population durant la construction, l’échéancier et le financement des travaux sera entamé. Il devra être complété pour le premier trimestre de 2020.

Une fois cette étape réalisée, suivront ensuite les appels d’offres, l’octroi des contrats puis la construction.

Le projet est de taille. L’hôpital Maisonneuve-Rosemont est jugé parmi les plus vétustes du Québec. Problème de ventilation, pannes électriques répétées, infiltrations d’eau, chambres exiguës, les lacunes sont nombreuses. La réfection en est une en profondeur puisque la majorité des pavillons feront l’objet d’interventions.

«Il est évident que l’hôpital a besoin d’une mise à niveau, admet le ministre. Quand on est obligé de mettre un grillage autour de l’hôpital parce qu’on a peur que la brique tombe… Le plus grand enjeu de notre système de santé, ce sont les infrastructures.»

Le Centre intégré de cancérologie constituera la première étape de construction du projet. Il représentera à lui seul un investissement évalué à plus de 80M$, dont 12M$ provenant de la Fondation de l’hôpital, et fera figure de précurseur en regroupant non seulement les services, mais un centre de recherche.

Tous les soins dispensés aux gens atteints de cancer y seront offerts:  chimiothérapie, radiothérapie, thérapie cellulaire, greffe de cellules hématopoïétiques, immunothérapie, oncologie chirurgicale, soutien psychosocial et plus encore.

Les patients seront intégrés dans un parcours concerté de soins, d’innovation et de recherche. Ils pourront être traités dans un même lieu, par une équipe de professionnels qui synchroniseront leurs efforts.

Outre le Centre intégré de cancérologie, le concept global inclura un centre de savoir, un centre d’ophtalmologie et un centre de recherche. Le nombre de lits de courte durée passera de 547 à 609 et les chambres seront agrandies.

La configuration des installations reste encore à définir et tout est sur la table, même la démolition du pavillon principal en forme de croix.

À terme, l’objectif est de construire un complexe hospitalier aux normes actuelles, plus complet et fonctionnel.

La présidente et directrice générale (PDG) de la Chambre de commerce de l’est de Montréal, Christine Fréchette, considère que l’investissement de près de 1,8 milliard $ annoncé par le gouvernement provincial est une excellente nouvelle pour la population, ainsi que pour la communauté d’affaires de l’est de Montréal.

Selon Mme Fréchette, cet investissement répond à une demande qui faisait l’unanimité au sein de la communauté d’affaires, de la population et des élus. «En plus d’offrir des retombées économiques importantes sur le territoire, cet investissement permettra au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Est-de-l’Île-de-Montréal de maintenir une offre de soins de première qualité pour la population et les travailleurs du territoire», mentionne-t-elle par voie de communiqué.

Outre les rénovations et l’agrandissement prévus, cette dernière mentionne que cet investissement rendra possible l’acquisition de matériel médical à la fine pointe de la technologie. «Le personnel aura accès à des installations de qualité s’accordant avec la qualité des soins, de l’enseignement et de la recherche pratiqués à Maisonneuve-Rosemont», de poursuivre la PDG.

L’hôpital Maisonneuve-Rosemont dessert un bassin de 600 000 résidents de l’est de Montréal. Près de 15 000 employés y travaillent, dont plus de 900 médecins.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!