Emmanuel Delacour/TC Media Le projet de la phase II des condos MÙV entamera sa première pelletée de terre dès l'été 2018.

Ce sont 146 unités qui verront le jour d’ici l’automne 2019 dans la deuxième phase des condominiums MÙV, à l’angle de la rue Molson et du boulevard Saint-Joseph Est.

Depuis la fermeture de l’usine Norampac en 2005 et la création de trois grands projets d’habitations dans le secteur, le Vieux-Rosemont connaît d’importantes transformations sur le plan immobilier.

C’est avec un édifice de 10 étages, qui nécessitera à terme un investissement de plus de 40 M$, que le consortium du MÙV 2 présente la phase finale de complexe, dont la construction débutera à l’été 2018. La première itération de ce projet avait permis la création de 183 unités d’habitation.

Les nouveaux résidents auront-ils accès à des services de qualité dans ce quartier complètement réinventé par les condos et les appartements neufs? À ce sujet, Jacques Plante, président de Développement MAP et représentant des constructeurs de cette seconde phase, se veut rassurant.

«Le quartier existe déjà ici, il est mature. Il y a des services, des parcs. Je suis convaincu que les gens vont aller faire leur magasinage sur la rue Masson. Ce n’est pas comme dans Griffintown (situé dans l’arrondissement du Sud-Ouest), là où on a construit avant de mettre en place les épiceries et les services», souligne-t-il.

Par ailleurs, celui-ci dit vouloir créer un esprit de communauté chez les futurs résidents du MÙV 2, entre autres en offrant des services et lieux communs dans l’édifice et en tirant profit des installations publiques, tel que le parc du Pélican à proximité.

De plus, M. Plante affirme que ce sont des citoyens de Rosemont – La Petite-Patrie et des arrondissements voisins, Villeray – Saint-Michel – Parc-Extension et Le Plateau – Mont-Royal, qui viendront principalement acquérir les unités, dont le prix s’échelonne de 200 000 $ au million de dollars.

«Dans la première phase, on a eu de tout: des jeunes professionnels, des semi-retraités, des parents dont les enfants ont quitté le nid familial, des familles», souligne le président.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!