Photo archives TC Media L'école Marie-Rollet sera à 137% de ses capacités à la rentrée.

Alors que les classes débordent déjà, 378 élèves supplémentaires feront leur entrée à l’automne 2016 dans les écoles du quartier.

À elle seule, cette augmentation équivaut à celles que connaîtront les quartiers de Tétreauville, Mercier, Hochelaga, Saint-Michel, Villeray et le Plateau réunis, indique Jean-Denis Dufort, commissaire scolaire de Rosemont.

L’école Marie-Rollet sera à 137% de sa capacité, Saint-Emile à 125% et Saint-Albert-le-Grand à 141%. Mais, le commissaire prévient tout de même que dans certains cas, il faut prendre ces chiffres avec des pincettes, car certains établissements spécialisés peuvent être soumis à d’autres règles en ce qui concerne le nombre d’élèves dans les classes.

«L’arrondissement est un peu victime de son succès. Nous avons accueilli 7000 familles depuis 2009», explique le maire, François Croteau.

Ces chiffres ont de quoi inquiéter. «Cette surpopulation entraîne des frictions. Les bâtiments n’ont pas été construits pour supporter la présence de tant de monde. On crée un environnement plus fragile pour les enfants», poursuit M. Dufort.

Système D
Les bibliothèques ou les salles de service de garde sont alors réquisitionnées pour en faire des salles de cours. Les élèves sont également déplacés dans des annexes, comme ceux de l’école Saint-Albert, ou de Sainte-Bernadette-Soubirous par exemple.

Depuis longtemps, la Commission scolaire de Montréal fait des demandes pour des agrandissements ou même des constructions d’écoles. «Cela fait quatre ans que nous demandons l’agrandissement de Saint-Albert-le-Grand. Nous essuyons des refus et on ne nous en donne même pas la raison. On a refait la demande et on espère que cette fois ce sera la bonne», indique le commissaire.

De tous les projets proposés, seul l’agrandissement de l’école Alphonse-Desjardins a été retenu. Le maire d’arrondissement évoque aussi l’idée d’une mise en location de locaux par la société Angus au profit d’élèves du nouveau technopôle Angus.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!