Métro Média/Archives Les négociations, entamées l'année dernière, pour l'installation des producteurs maraîchers dans l'ancien entrepôt de Sears n'ont finalement pas abouti.

L’ancien centre de distribution de Sears à Saint-Laurent demeure en partie vacant. L’Association des producteurs maraîchers du Québec (APMQ), qui avait envisagé d’y relocaliser sa Place des producteurs, abandonne l’idée.

L’important marché d’approvisionnement en fruits et légumes, situé depuis les années 1950 au Marché central, dans Ahuntsic-Cartierville, envisageait en décembre d’utiliser 23 000 m² de l’ancien entrepôt à l’angle des boulevards Thimens et Cavendish. L’APMQ n’aurait pas réussi à s’entendre avec le propriétaire de la bâtisse, Montoni.

Selon le journal d’information agricole La Terre de chez nous, l’accès au centre n’était pas optimal pour les camions. Les grossistes avaient des craintes quant à l’espace restreint pour les remorques et l’APMQ a pris en compte leurs commentaires.

Les producteurs maraîchers, qui utilisent une bâtisse de 7 500 m² et des aires ouvertes en bordure de l’A-40, doivent maintenant trouver une solution de rechange dans un rayon de 15 km autour du Marché central de Montréal. Le propriétaire, bcIMC (British Columbia Investment Management Corporation), l’équivalent de la Caisse de dépôt et placement du Québec, a payé 30 M$ pour racheter le bail de l’APMQ qui doit déménager la Place des producteurs d’ici septembre 2019.

Montoni a par ailleurs déjà conclu des ententes pour certaines autres parties de l’ancien entrepôt de Sears, qui s’étend sur près de 150 000 m², sans toutefois vouloir donner des précisions.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!