Isabelle Bergeron/TC Media Le commandant Cédric Couture assure depuis septembre la direction du PDQ 7 de Saint-Laurent.

Il y a eu un changement de direction au poste de quartier (PDQ) 7 de Saint-Laurent cet automne. Cédric Couture est entré en poste à la mi-septembre et s’affaire depuis à se familiariser avec la gestion d’un des plus gros effectifs du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Passionné par le travail d’équipe, l’ancien chef du PDQ 13 de LaSalle continue d’apprendre à connaître les 103 policiers de Saint-Laurent et de travailler avec eux.

«J’apporte ma personnalité, mais je suis ouvert aux nouvelles façons de faire, souligne M. Couture. Les bonnes idées viennent de toute l’équipe.»
La collaboration est au cœur de ses objectifs, alors qu’il souhaite continuer le développement du réseau de sécurité laurentien, initié par son prédécesseur Miguël Alston, aujourd’hui affecté à Montréal-Nord.

Ce projet permettra à tous les partenaires du milieu, comme l’arrondissement, qui compte une patrouille de sécurité urbaine, ainsi que les organismes et les commerçants d’avoir une responsabilité partagée de signaler des problèmes ainsi que de trouver des solutions. Ensemble, grâce à des rencontres trimestrielles, ils collaborent pour bien répondre aux besoins des citoyens.

M. Couture s’appuie sur l’équipe permanente du PDQ afin d’assurer une transition en douceur. «Nos agents sont une pépinière de talents. Ils ont la connaissance du milieu», fait-il valoir.

Il gardera donc un œil sur les principaux points que son prédécesseur a réglé, comme les vols d’auto dans les stationnements des hôtels du chemin de la Côte-de-Liesse.

«Nous avons un projet de prévention, de sensibilisation des hôtels. Par exemple, l’un des établissements a éliminé les vols de voitures en achetant des barres de volant qu’il prête à ses clients», explique M. Couture.

Alors que l’Équipe de patrouille estivale (EPE) a été couronnée de succès cette saison, notamment marquée par l’arrestation d’un criminel américain, le chef du PDQ 7 souhaite également que les policiers à pied, à vélo et les cadets continuent d’être sur le terrain.

La sécurité routière est bien entendu au programme de ses priorités. «Il y a autant de morts sur les routes que de meurtres à Montréal, nous devons corriger cela et changer les comportements de tous les usagers», précise-t-il.

Parcours
Au sein du SPVM depuis 19 ans, Cédric Couture a débuté en tant que patrouilleur avant de devenir sergent pendant sept ans. Il a notamment travaillé aux PDQ de Dollard-des-Ormeaux et au Centre de détention Nord.

Il a aussi participé à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) il y a quatre ans. Il y effectuait du mentorat auprès de la police nationale dans la ville de Saint-Marc, afin de faire évoluer leurs pratiques.

«Les conditions sont dures, ça demande beaucoup d’humilité. C’est également un défi personnel et familial qui nous fait sortir de notre zone de confort», ajoute le père de trois enfants, qui dit avoir relativisé les difficultés de la vie après cette expérience.

M. Couture a par la suite été cadre de service la nuit et les fins de semaine, avant de devenir chef du PDQ 13 de LaSalle, en mars 2016. Il prépare en même temps une maîtrise en administration publique.

«Je ne rentre jamais travailler, car je vis ma passion au quotidien soutient-il. Je considère que j’ai la plus belle job du monde.»

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!