Verdissement, places publiques, sécurisation des intersections, élargissement des trottoirs, la Ville de Montréal a dévoilé son projet d’embellissement de la rue Jean-Talon Est qui a pour objectif de renforcer la vitalité du secteur.

Des boulevards Viau à Langelier, la Ville compte planter près de 200 arbres d’essences variées afin de créer un endroit convivial, mais aussi pour diminuer les îlots de chaleur dans le secteur, qui est considéré comme l’un des plus grands îlots de chaleur à Montréal, après l’autoroute 40.

Un total de 18 intersections seront également sécurisées en les réaménageant, notamment en élargissant les trottoirs qui passeraient de 1,5 m à 3,5 m par endroits et en y installant des saillis de trottoirs.

«Le projet proposé rendra la rue Jean-Talon plus verte, accessible, sécuritaire et conviviale», promet le maire de Saint-Léonard, Michel Bissonnet.

Places publiques
L’élément le plus attendu est la création de deux places publiques en corso, un «élément iconique d’Italie» où l’un des trottoirs est beaucoup plus large que l’autre. En plus des arbres plantés, des bancs y seront aménagés afin de créer de petits salons où il sera possible de se reposer ou de discuter.

«Enfin du changement, lance le directeur général de la Société de développement commercial rue Jean-Talon Est, Sylvain Tardif. Le but est de créer un endroit agréable avec de l’ambiance. De rendre le secteur attractif pour que les gens aient le goût de venir à Saint-Léonard.»

Les places publiques seront situées de part et d’autre du boulevard Lacordaire, soit entre le boulevard L’Assomption et la rue de Pontoise ainsi qu’entre les rues Mainville et de Fontenelle.

«Nous avons choisi ces deux endroits pour des raisons de géométrie et de circulation. Ils sont situés dans deux courbes, ce qui nous simplifie la vie pour assurer une fluidité dans le secteur», indique Peter Fianu, architecte pour la Ville de Montréal.

Pour l’instant, aucune activité pour animer ces endroits n’a encore été confirmée.

«Ça pourrait être un marché ambulant, un bibliobus, des fêtes, etc. Ces endroits deviendront des supports à une vie spécifique de Saint-Léonard», souligne M. Fianu.
«C’est un beau projet innovateur et les places publiques ont beaucoup de potentiel», indique Brigitte une résidente de Saint-Léonard, qui avoue avoir eu une déception en ne voyant pas l’aménagement d’une piste cyclable.

«Si le projet ressemble à ce qui nous a été présenté ce soir, c’est réussi», se réjouit Savannah, une résidente de la rue Jean-Talon, qui a hâte de voir le projet se réaliser.

Les travaux débuteront en 2018 et s’échelonneraient sur deux ans.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!