The Associated Press Human Rights Watch accuse les forces kurdes de détruire les maisons de la population arabe dans les zones reprises au groupe État islamique.

ERBIL, Irak — L’organisation Human Rights Watch affirme que les forces de sécurité du Gouvernement régional du Kurdistan ont illégalement détruit en Irak de nombreuses maisons de familles arabes, parfois même des villages entiers, dans des régions reprises à l’État islamique.

Le rapport publié samedi rend compte de la destruction, entre septembre 2014 et mai 2016, de maisons dans les zones de conflit des provinces de Kirkouk et de Ninive, qui sont sous juridiction du gouvernement irakien, mais sous le contrôle du Gouvernement régional du Kurdistan.

Ces destructions se seraient produites après la mise en déroute de combattants de l’État islamique (EI) par les Peshmerga du GRK, et ont ciblé des maisons arabes tandis que les maisons kurdes étaient épargnées selon Human Rights Watch.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!