Soutenez

Human Rights Watch dénonce la destruction de maisons en Irak

In this handout image provided by Human Rights Watch, destroyed houses are seen in Qarah Tappah, Iraq, with partial red X still visible, May 20, 2016. Human Rights Watch is accusing the security forces of Iraq's regional Kurdish government of destroying Arab homes and even some villages in areas retaken from the Islamic State group. The report says that between September 2014 and May 2016, forces advancing against IS destroyed Arab homes in disputed areas of Kirkuk and Nineveh governorates, while Kurdish homes were left intact. (Human Rights Watch via AP) Photo: The Associated Press
La Presse canadienne - La Presse Canadienne

ERBIL, Irak — L’organisation Human Rights Watch affirme que les forces de sécurité du Gouvernement régional du Kurdistan ont illégalement détruit en Irak de nombreuses maisons de familles arabes, parfois même des villages entiers, dans des régions reprises à l’État islamique.

Le rapport publié samedi rend compte de la destruction, entre septembre 2014 et mai 2016, de maisons dans les zones de conflit des provinces de Kirkouk et de Ninive, qui sont sous juridiction du gouvernement irakien, mais sous le contrôle du Gouvernement régional du Kurdistan.

Ces destructions se seraient produites après la mise en déroute de combattants de l’État islamique (EI) par les Peshmerga du GRK, et ont ciblé des maisons arabes tandis que les maisons kurdes étaient épargnées selon Human Rights Watch.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.