Métro La caractéristique numéro un des équipes ultraperformantes, c’est un bon sens des responsabilités de la part de tous leurs membres.

N’acceptez pas plus de responsabilités que vous ne pouvez en assumer. N’hésitez pas à demander de l’aide si vous constatez que vous ne serez pas à la hauteur de vos engagements.

Dans une équipe, qui est le meilleur membre? Celui qui s’en met trop sur les épaules ou celui qui n’en prend pas plus que ce qu’il sera en mesure d’effectuer? Celui qui crie «À l’aide!» quand il se rend compte qu’il ne sera pas capable de remplir ses engagements? Il est facile de juger ceux qui refusent certaines responsabilités ou qui demandent de l’aide, mais, dans le fond, n’est-ce pas eux qui démontrent le plus grand sens des responsabilités par rapport aux objectifs de leur équipe? Par leurs gestes, ils démontrent qu’ils ont ces objectifs à cœur et qu’ils n’ont aucune envie de nuire à leur atteinte.

La caractéristique numéro un des équipes ultraperformantes, c’est un bon sens des responsabilités de tous leurs membres. Si tous ne se sentent pas impliqués, l’équipe ne peut pas être performante, parce que certains ne rempliront pas leurs obligations et que d’autres le feront d’une manière médiocre. Si vous n’avez pas à cœur la réussite de votre équipe, votre implication sera minimale.

Si vous ne vous sentez pas impliqué, pourquoi faites-vous partie de cette équipe? Simplement pour le salaire? Ne vaudrait-il pas mieux, dans ce cas, que vous vous trouviez une équipe (peut-être dans une autre organisation) où vous aurez vraiment envie de vous impliquer et où l’atteinte des objectifs vous offrira une réelle satisfaction?

Pour mériter une place dans une équipe, il faut que vous vous sentiez personnellement responsable de ses résultats. Pour ce faire, vous devez vous imposer deux obligations.

Premièrement, n’acceptez pas plus de responsabilités que vous ne pouvez en assumer. Sinon, vous vous condamnez à livrer la marchandise en retard ou à tourner les coins ronds. Apprenez à dire non ou à négocier l’étendue de vos engagements.

Deuxièmement, n’hésitez pas, si vous vous rendez compte que vous ne serez pas en mesure de remplir vos engagements, à demander de l’aide. Oui, vous avouerez une faiblesse, mais, du même coup, vous révélerez votre courage, votre humilité et votre sens du devoir. Vous n’en sortirez pas diminué.

Vous êtes responsable et vous avez à cœur que vos coéquipiers vous apprécient à votre juste valeur? Alors, au lieu de dire oui à toutes les demandes, apprenez à n’accepter que ce que vous serez en mesure d’accomplir et n’hésitez pas à demander de l’aide si vous réalisez que vous en avez besoin.

Vous serez plus apprécié. Les gens vous feront davantage confiance et, la prochaine fois qu’un nouveau défi s’offrira à votre organisation, vos chances seront plus grandes d’être choisi pour le relever.

Aussi dans Au boulot! :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!