À en croire les réseaux sociaux, les compagnies alimentaires cherchent toujours à trouver de nouvelles manières de nous faire bouffer du plastique. Voici une publication Facebook qui s’est mérité plus de 115 000 partages en quelques jours:

En plus d’une capture d’écran d’une publication Facebook (toujours une bonne source d’information) qui explique que des Chinois mettent du faux riz en plastique des le riz qu’ils vendent aux consommateurs, on voit une vidéo où on voit des hommes mettre du plastique dans une machine. À l’autre bout de la machine – horreur! – il en sort du riz! Comme dit la publication, «C’est grave, ces bandits vont nous tuer!»

Cette histoire n’a rien de nouveau. Le site Snopes a répertorié cette rumeur en 2011.

Et, heureusement, il n’y a absolument aucune raison de croire que ce soit vrai.

Commençons par la vidéo. La machine dans la vidéo ressemble en tous points à cette machine, qui sert à produire des granules de plastique recyclé:

Le résultat ressemble peut-être à du riz dans la première vidéo, mais n’importe quelle petite granule blanche filmé en basse résolution ressemblera à du riz. Donc, en somme, les hommes dans la première vidéo produisent du plastique recyclé, et non du riz.

Certains diront, «ben oui, c’est justement! Ils produisent du plastique recyclé pour mettre dans le riz!!!»

En tous cas, si c’est vraiment ce qu’ils font, ils sont vraiment, mais vraiment épais. On n’affirme pas pourquoi les Chinois mettraient du plastique dans le riz, mais l’idée est sans doute de remplacer le riz par le plastique pour augmenter leurs profits.

Ce qui ne fonctionne pas, parce que… les granules de plastique recyclé valent plus cher que du riz. En octobre 2016, la tonne métrique de riz se vendait en moyenne 367.67$ US sur les marchés internationaux. Le prix des granules de plastique recyclé varie entre 10¢ et 96¢ la livre, mais la plupart des granules se situent entre 30¢ et 40¢ la livre. Une tonne métrique contenant 2204,62 lbs, le prix de la tonne métrique de granules de plastique recyclé se situe entre 661$ et 881$. C’est donc dire que le plastique recyclé vaut au moins deux fois plus cher que le riz.

Remplacer du riz par du plastique, donc, serait ridiculement stupide. Ils augmenteraient leurs coûts de production, faisant baisser leurs profits. Il serait beaucoup plus simple et profitable (et légal) de simplement vendre leurs granules de plastique recyclé sur le marché mondial. Deux fois plus profitable!

Et le «riz qui flotte»?
Plusieurs de ces articles affirment qu’on doit mettre le riz dans l’eau pour le tester. S’il flotte, c’est qu’il est fait en plastique.

Ça aussi, c’est faux. Il est vrai que le riz est plus dense que l’eau, et donc il coule. Mais les grains de riz individuels sont très légers, et certains n’arrivent pas à percer la tension de surface de l’eau, et donc semblent flotter. Ils ne flottent pas vraiment, ils sont plutôt portés par la tension de surface. C’est le même principe qui permet à toutes sortes de petites bestioles de «marcher» sur l’eau.

Dès qu’on agite l’eau ou qu’on pèse sur les grains de riz, ils crèvent la tension de surface et coulent comme ils le devraient. Vous voulez une preuve? L’inspecteur a sacrifié quelques grains de riz ce matin pour vous le démontrer.

Notons aussi que, malgré les quelque 250 000 tonnes de riz importés à chaque année au Canada, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) n’a répertorié aucun cas de faux riz en plastique. Pourtant, l’agence effectue régulièrement des rappels quand des morceaux de plastique se retrouvent dans des aliments.

Pour en être certain, l’inspecteur viral a contacté l’ACIA. «Comme vous l’avez deviné, l’histoire est assez ridicule et fausse, a répondu aux relations médiatiques de l’agence. Personne à l’ACIA n’est au courant d’un tel enjeu ici au Canada.»

MISE À JOUR: Une lectrice a fait remarquer à l’inspecteur que le Canada n’importe au final pas tant de riz que ça de la Chine. Le Canada a importé l’équivalent de 2,3 M$ de riz de la Chine en 2015. En revanche, il en a importé pour 197 M$ des États-Unis pour la même période. Ça ne change rien au fait que le riz chinois n’a pas de plastique, mais ça montre à quel point la panique est ridicule. Merci à cette lectrice!

Alors, en résumé: la vidéo montre la production de plastique recyclé plutôt que du riz artificiel, remplacer le riz par du plastique est la pire idée du monde d’un point de vue économique, le riz qui semble flotter n’a rien d’inquiétant et aucun cas de faux riz en plastique n’a été répertorié jusqu’à maintenant.

Vous pouvez dire à vos amis d’arrêter de se fier à des blogues de «santé naturelle» et à des publications Facebook alarmantes pour trouver de l’information.

Aussi dans Inspecteur viral :

blog comments powered by Disqus