L’internet n’a peut-être pas donné naissance à la croyance que des extraterrestres ont visité les civilisations anciennes (cet honneur peu enviable revient à l’auteur allemand Erich von Daniken), mais disons que la propagation de telles théories est d’autant facilitée par le web. (Et par certaines émissions honteuses sur des chaînes autrefois dédiées à du contenu sérieux. Ahem.)

L’image qui suit a été publiée lundi sur le réseau social Reddit avec le titre «J’ai trouvé un astronaute taillé dans cette cathédrale espagnole vieille de 900 ans».

astro

Vous le voyez? Zoomons un peu.

astro2

Comme on dit en bon français: WHAT?!

Bien connu depuis des années, le mystérieux astronaute de Salamanque alimente bien sûr les théories de visites extraterrestres, comme on peu voir ici, ici et ici. (Attention à vos yeux, il n’y a pas que la cathédrale qui est vieille: le design web de ces sites date sûrement aussi du Moyen-Âge.)

Verdict de ces sites:

kgvx3

Bon, premièrement, la construction de la cathédrale en question, la Nouvelle cathédrale de Salamanque, a débuté en 1513. Donc elle a 502 ans, et non pas 900 ans. Mais cela n’explique pas la présence de notre cosmonaute de pierre.

En fait, la raison est toute simple: durant une rénovation de la façade de l’église en 1992, un artisan a rajouté un astronaute en guise de symbole du XXe siècle.

Ce n’est pas du tout une chose rare. À la National Cathedral de Washington, aux États-Unis, par exemple, on peut même voir une gargouille en forme de… Darth Vader!

Capture d’écran 2015-04-21 à 13.16.19

C’est maintenant la cathédrale favorite de l’inspecteur viral, sans contredit.

Aussi dans Inspecteur viral :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!