Désolé de vous replonger encore dans ces images troublantes à lever le cœur, mais certaines personnes sur internet tentent de les utiliser pour faire mousser une grande conspiration médiatique:

Éric Duhaime ne sait peut-être plus qui croire, mais quoi qu’il en soit, cette photo n’est aucunement la preuve d’une calomnie, comme tente de faire croire le lien qu’il a partagé.

Les amateurs de conspiration crient à la mise en scène, puisque cette photo ne semble pas avoir été prise dans le même lieu que celle, tristement célèbre, montrant le petit Aylan Kurdi, mort noyé alors qu’il tentait de fuir la Turquie pour rejoindre le Canada.

«Voici l’endroit exact où a été retrouvé le corps d’Aylan, déclare-t-on. Le corps a ensuite été déplacé par les photographes turcs dans un endroit plus photogénique et mis dans une position plus dramatique afin de jouer sur l’émotion de l’opinion publique internationale», peut-on lire dans l’article partagé par M. Duhaime.

La photo en question n’a en effet pas été prise au même endroit que celles d’Aylan Kurdi.

Elle a été prise 100m plus loin.

Parce que cette photo ne montre pas le cadavre d’Aylan, mais celui de son grand frère, Galip, comme l’ont fait remarquer plusieurs médias.

La photographe en question, Nilufer Demir, l’a confirmé à plusieurs reprises. Si vous cliquez ici [attention: image graphique], vous pouvez d’ailleurs voir une autre photo de Galip, qui prouve que c’est bien lui qu’on voit dans la photo.

Au lieu de susciter un profond dégoût pour cette crise abominable et une prise de conscience de l’ampleur du drame qui frappe la famille Kurdi – qui a perdu deux bambins et leur mère dans cet incident –, on l’utilise pour tenter de prouver des affabulations idiotes sur les «méchants» médias.

Aussi dans Inspecteur viral :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!