Métro Il serait vain de déterminer le genre de personne qu’on veut rencontrer et de partir à sa recherche.

«Célibataire recherche partenaire pour partager amour de la musique, promenades, voyages et lecture au coin du feu.»

Je sais que ce genre de personne existe, mais la réalité ressemble probablement plus à ceci : «Je regarde la télé dès mon retour à la maison et jusqu’à ce que je m’endorme sur le sofa… à part quand je fais cuire des hamburgers sur le barbecue en buvant de la bière. Pour ce qui est de la lecture, les magazines de sport, est-ce que ça compte?»

Si vous pouviez créer sur mesure le partenaire idéal, quelles qualités figureraient sur votre liste? Des caractéristiques physiques, comme la taille, la couleur des yeux et des cheveux, et des traits psychologiques, comme l’honnêteté, le sens de l’humour, l’intelligence et la fiabilité s’y retrouveraient.

Mais ce qu’il y a de plus intéressant, c’est qu’en général, lorsque nous tombons amoureux, notre partenaire ne correspond en rien à notre liste. Le beau grand brun cède la place à un petit rondouillard chauve au nez crochu. En comparant les qualités des personnes qu’on aime à celles qu’on avait idéalisées, on se rend compte qu’on est devenu amoureux de quelqu’un de tout à fait différent. Et c’est très bien ainsi. Cela prouve à quel point il est difficile de définir l’amour, ou même nos propres goûts.

Elle m’aime, elle ne m’aime pas
L’amour comporte souvent un fort attrait physique et croît à mesure que nous découvrons le caractère de l’autre. Ce sentiment transcende n’importe quelle liste. C’est la même chose lorsque nous ne sommes plus amoureux. Quand l’autre nous en demande les raisons, nous peinons à lui répondre. Nous mentionnons parfois quelques habitudes qui nous irritent, mais elles semblent si futiles. Bref, il est tout aussi difficile d’expliquer pourquoi nous aimons que de dire pourquoi nous n’aimons pas quelqu’un.
Il serait vain de déterminer le genre de personne qu’on veut rencontrer et de partir à sa recherche. Les amitiés ne naissent pas ainsi. Elles se nouent simplement à la suite de contacts sociaux.

Il en va de même pour l’amour. Il vaut mieux oublier la liste. Apprenez plutôt à connaître des gens et vous verrez les sentiments qui en résultent. Vous pourriez être étonné de voir à quel point la personne que vous avez rencontrée est le «match» parfait!

Aussi dans La vie en tranches :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!