Alors que les téléphones de milieu de gamme se ressemblent souvent, le Moto Z2 Play se distingue grâce à son écosystème d’accessoires modulaires, qui permettent d’ajouter des fonctionnalités matérielles à l’appareil. Si on regrette sa pile plus petite que l’année dernière, force est de constater que son nouveau format amincit devrait toutefois plaire à un public plus large.

J’avais beaucoup apprécié le Moto Z Play en 2016, un téléphone de milieu de gamme, qui offrait la même modularité que son grand frère et porte-étendard de Motorola, le Moto Z.

Même design, mais plus mince
Moto Z Play et Moto Z2 Play

Le Moto Z2 Play reprend cette année le design de son prédécesseur, ce qui était une obligation si Motorola voulait s’assurer de préserver sa compatibilité avec les modules Moto Mods existants.

Le Moto Z2 Play est plus mince d’un millimètre, à 6mm, et son lecteur d’empreintes digitales est plus large, mais il conserve dans l’ensemble la même finition métallique de bonne qualité et la même allure (assez générique, d’ailleurs).

Bonnes caractéristiques pour un milieu de gamme

Le Moto Z2 Play est dans l’ensemble doté d’excellentes caractéristiques. L’appellation « milieu de gamme » est d’ailleurs un peu erronée, puisque celui-ci n’a pas grand choses à envier à ses concurrents plus dispendieux.

Son écran Super AMOLED 1080p de 5,5 pouces est joli, ses 3 Go de RAM sont généreux pour un appareil du genre et ses 32 Go d’espace (avec fente pour carte microSD) sont suffisants.

Seule ombre au tableau, son processeur Snapdragon 626 n’a pas le tonus des Snapdragon 835 ou 821 qui équipent certains concurrents. Avec un pointage de 68000 au benchmark Antutu, celui-ci est d’ailleurs très loin dans la liste des meilleurs appareils sur le marché.

Heureusement, la chose n’est pas dramatique, puisque le téléphone est toujours fluide, et que les applications lourdes fonctionnent bien.

Côté autonomie, sa pile de 3000 mAh marque un pas en arrière par rapport à l’année dernière (c’est le compromis fait par Motorola pour obtenir un appareil plus mince), mais celle-ci est néanmoins suffisantes pour atteindre une journée complète sur une seule charge.

Est-ce qu’il s’agit de la bonne décision pour Motorola? Probablement. Après tout, ceux qui souhaitent utiliser leur appareil plus longtemps pourront aussi s’équiper d’un module avec une pile intégrée (c’est justement l’intérêt d’un tel design).

Un appareil-photo amélioré

L’appareil-photo est un autre point qui marque une bonne amélioration par rapport à l’année dernière.

Le capteur du Moto Z2 Play offre moins de mégapixels que celui du Moto Z Play original (12 contre 16 l’année dernière), mais ses pixels sont plus gros est son objectif passe de F2.0 à F1.7, ce qui permet de capter plus de lumière lorsque l’on prend des photos.

À la clarté, le résultat est franchement convaincant. La mise au point est rapide, et l’effet bokeh est bien présent. L’appareil gère aussi bien les écarts de luminosité.

Le tout se complique toutefois à la noirceur. Les images sont beaucoup trop sombres (comparées à celles d’un téléphone haut de gamme du moment), et même en jouant avec les paramètres avec le mode professionnel de l’appareil photo, il n’est pas possible d’obtenir de clichés à la hauteur. Dommage.

À l’avant, l’appareil-photo offre un capteur amplement suffisant de 5 mégapixels, avec une ouverture F2.0 et un flash à deux tons, ce qui est plutôt rare pour une caméra frontale.

Logiciel: encore un bon juste milieu

Voilà plusieurs années que Motorola offre la surcouche Android la plus intéressante sur le marché. L’interface rappelle dans l’ensemble celle d’Android 7.1.1, mais ses quelques améliorations touchent la cible, comme un écran de veille super pratique (dont je suis un grand amateur depuis plusieurs années) et une série de gestes permettant de faciliter la navigation dans le téléphone.

J’ai notamment pris goût à la navigation à un doigt à partir du bouton tactile, qui permet de revenir à l’écran d’accueil, mais aussi de revenir en arrière et d’ouvrir le menu multitâche.

Motorola offrira aussi les mises à jour de sécurité Android avec son appareil, quelque chose que les fabricants réservent parfois à leurs modèles hauts de gamme seulement.

Malheureusement, la fonctionnalité Moto Voice, qui permet d’interagir avec le téléphone grâce à sa voix, n’est pas offerte en français pour l’instant.

Modules: j’attends encore la bonne idée

J’aime beaucoup le concept des Moto Mots en théorie. Que ce soit pour prolonger la pile, obtenir un meilleur appareil photo ou un projecteur intégré, l’idée de pouvoir rehausser son téléphone sans le changer est certainement séduisante.

J’ai essayé pour ce test le haut-parleur externe JBL SoundBoost 2, qui permet non seulement d’améliorer la qualité audio de l’appareil, mais aussi de le poser sur un pied afin de regarder une vidéo, par exemple.

Le tout fonctionne à merveille. Mais est-ce que le SoundBoost 2 est mieux qu’un haut-parleur externe régulier dont la forme permettrait de faire tenir en place n’importe quel téléphone? Plus ou moins. Oui, le module est plus simple d’utilisation, mais il est en contrepartie moins polyvalent.

J’attends encore l’idée qui pourra vraiment améliorer le téléphone, et ce, d’une meilleure façon que pourrait le faire un accessoire extérieur.

Heureusement, Motorola semble décidée de persévérer dans sa stratégie. L’entreprise a notamment mis en place un concours il y a quelques mois pour aider des créateurs à lancer leurs propres modules, et certains semblent assez interessants (pour intégrer la recharge sans fil et une grande bande DEL pour des notifications avancées, par exemple).

Reste à voir si ce sera suffisant pour populariser le concept.

Un bon téléphone, mais cher
Le Moto Z2 Play est dans l’ensemble un excellent téléphone, dont la modularité permet en plus de le personnaliser à son goût et à ses besoins.

À 800$ sans entente environ lorsqu’il sera lancé le 5 juillet au Canada, celui-ci est toutefois cher. Considérablement plus qu’aux États-Unis d’ailleurs, où il est vendu 500$ US, et ce, même en tenant compte du taux de change.

Si Bell décide de l’offrir à un prix plus raisonnable avec une entente, le Moto Z2 Play sera toutefois certainement un appareil à considérer lors de son lancement le 5 juillet prochain.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!