L’éditeur de jeux vidéo Valve a dévoilé hier soir Big Picture, sa nouvelle interface pour utiliser sa plateforme Steam sur un écran de télévision. Le lancement n’est qu’une première étape, dans une longue lutte visant à faire une place dans le salon pour le jeu sur PC.

Steam est un service en ligne, qui permet d’acheter des jeux vidéo sur son ordinateur Mac ou PC, mais aussi de jouer en ligne avec des amis et de sauvegarder ses parties sur Internet.

Big Picture n’est qu’une nouvelle interface pour le client Steam habituel. On y retrouve les mêmes jeux, on peut toujours y contacter ses amis et la boutique en ligne est la même, mais mieux adaptée pour un grand écran.

Pour le salon

Même s’il s’agit du même logiciel, Big Picture offre quand même quelques nouveautés spécialement conçues pour le salon.

L’interface peut par exemple être contrôlée à l’aide d’une manette de jeux vidéo, comme une manette pour les consoles Xbox 360, et elle offre un navigateur Web intégré.

Les manettes peuvent être utilisées dans l’interface, mais aussi dans la plupart des jeux, évidemment. L’expérience de l’utilisateur avec Steam Big Picture est donc sensiblement la même qu’avec une véritable console de jeu comme une Xbox 360 ou une PlayStation 3.

Le contrôle de Big Picture avec une manette est d’ailleurs assez sophistiqué. Pour écrire, on utilise par exemple l’interface Daisywheel, où les lettres sont efficacement placées autour d’une roulette, et non sous la forme d’un clavier QWERTY habituel.

Le navigateur de Steam (basé sur Chrome) est aussi assez original. Contrairement aux navigateurs habituels qui sont silencieux, celui-ci offre une sonorité d’ambiance, qui rappelle un menu de jeu vidéo. C’est subtil et plutôt réussi. Le navigateur offre aussi un mode à la première personne pour ceux qui s’en servent avec une manette : au lieu de déplacer le curseur comme avec une souris, le curseur demeure au centre de l’écran, et on déplace la page Web autour. C’est plus efficace que de déplacer un curseur avec sa manette, mais on est encore loin de l’efficacité d’une souris régulière.

D’ailleurs, Steam Big Picture fonctionne très bien avec un clavier et une souris, vous pouvez donc traîner vos périphériques préférés au salon si le cœur vous en dit.

Oubliez le contenu multimédia. Pour l’instant.
Comme on le constate rapidement, Steam Big Picture est une interface pour le Web et les jeux vidéo seulement.

Valve ne permet donc pas de contrôler ni sa musique, ni ses films, deux fonctionnalités qui auraient pourtant été utiles sur un écran de télévision (ceci dit, libre à vous d’installer d’autres logiciels sur votre PC pour écouter votre contenu multimédia). La plateforme est toutefois en développement, et je ne serais pas surpris si un support pour ces fichiers était éventuellement ajouté.

Car si Big Picture permet pour l’instant d’offrir une alternative aux consoles de jeux vidéo, l’ajout de ses fonctionnalités permettrait aussi de s’attaquer aux adaptateurs pour télévisions intelligentes comme Apple TV et Google Tv.

Le problème du PC dans le salon

Malheureusement pour Valve, les PC pour joueurs sont généralement de gros ordinateurs, qui s’installent mal au salon.

Pour la majorité des utilisateurs – et leur famille – cette solution n’est donc pas très élégante.

Il y a quand même quelques façons de contourner le problème, notamment en s’équipant d’un système sans fil (HDMI sans fil, Intel WiDi), ce qui permet de conserver son ordinateur dans le bureau ou dans sa chambre, mais de jouer au salon quand même.

Il ne faut pas non plus oublier les rumeurs persistantes qui veulent que Valve serait intéressé à produire son propre matériel. Un PC pour joueurs, signé Valve et avec un design assez intéressant pour le salon, pourrait quand même changer la donne.

Ceci étant dit, Valve n’a pas besoin de fabriquer ses propres PC pour percer dans les salons.

Il existe déjà plusieurs PC de type HTPC (pour le contenu multimédia) pour le salon. Si Valve parvient à perfectionner encore mieux son interface, ce n’est qu’une question de temps avant que les fabricants de PC pour joueurs ne saisissent l’occasion et lancent des ordinateurs de salon, mais avec les joueurs en tête.

Le monde des jeux vidéo n’a pas changé depuis hier, et les Nintendo, Sony et Microsoft de ce monde ne changeront certainement pas leurs plans à cause de l’annonce de Valve.

Mais avec le temps, si la compagnie améliore bien son produit et si l’industrie du PC prend la balle au bond, Big Picture a suffisamment de potentiel pour que le jeu PC perce dans le salon et qu’il soit considéré au même titre qu’une PlayStation ou une Xbox quand vient le temps de magasiner une console pour son salon.

C’est à suivre.

Aussi dans Plus :

blog comments powered by Disqus