Collaboration spéciale La télécommande du Lecteur Internet avec Google TV de Sony offre un pavé tactile d’un côté, et un clavier QWERTY complet de l’autre.

Mise à l’essai du Lecteur Internet avec Google TV de Sony.

La plateforme pour téléviseurs intelligents Google TV est finalement arrivée au Canada, sous la forme du Lecteur Internet avec Google TV de Sony. Si l’appareil de la compagnie japonaise plaît, l’écosystème de Google, lui, manque malheureusement encore de maturité.

Ordinateur portatif
Google TV est la version du système d’exploitation Android développée pour les téléviseurs. La plateforme permet notamment d’installer des applications et des jeux à partir de la boutique Google Play, de naviguer sur le web à l’aide du navigateur Chrome et de regarder des vidéos enregistrées sur une clé USB, le tout sans ordinateur, directement sur son téléviseur.

Le Lecteur Internet NSZGS7 de Sony – un petit boîtier de 200 $ qui s’installe avec deux câbles HDMI entre un récepteur numérique et un téléviseur – permet de profiter de Google TV sur n’importe quelle télé, peu importe qu’elle soit «intelligente» ou non.

L’appareil de Sony est quand même complet, avec deux ports USB, une capacité de 8 Go, une connectivité Wi-Fi, un processeur à double cœur et, surtout, une manette bien pensée, qui sert à la fois de télécommande universelle, de pavé tactile et de clavier.

Malheureusement, la télécommande de Sony est un peu complexe, et il peut être ardu, voire parfois impossible, de contrôler tous ses appareils uniquement avec celle-ci.

Google TV : du bon…
Google TV se démarque de certains autres adaptateurs du genre (Apple TV, Boxee Box, etc.) par la possibilité qu’il offre de regarder la télé tout en utilisant les fonctionnalités intelligentes de l’appareil.

Le mode image sur image est d’ailleurs particulièrement apprécié pour naviguer sur le web pendant les pauses publicitaires. La fonctionnalité n’est pas unique à Google, mais la plateforme est quand même particulièrement efficace sur ce point.

… et du bof!
Malheureusement, la plateforme Google TV est aussi encore jeune, et on le réalise rapidement.

La navigation manque par exemple de fluidité, et les contrôles ne sont pas toujours intuitifs. Pire encore, la boutique d’applications Google Play pour Google TV est pour l’instant famélique. Les applications sont rares, et les jeux, carrément de mauvaise qualité.

À l’instar des téléviseurs intelligents, Google TV est une plateforme pleine de promesses qui présente déjà quelques bons côtés, mais dont le potentiel est encore bien loin d’être entièrement développé.

Aussi dans Techno:

blog comments powered by Disqus