Apple tient cette semaine à San José sa conférence annuelle pour développeurs Worldwide Developers Conference (WWDC). Le géant américain de l’électronique a notamment prsenté les prochaines moutures de ses systèmes iOS et macOS, en plus de faire le point sur ses autres plateformes logicielles, comme watchOS et tvOS.

À un mois des 10 ans de l’App Store, Apple a aussi profité de la conférence pour dévoiler quelques statistiques impressionnantes sur sa boutique. L’entreprise devrait notamment atteindre cette semaine la barre des 100 G$US remis aux développeurs depuis la dernière décennie, et sa boutique est désormais accédé par 500 millions d’utilisateurs par semaine.

Voici les principales nouveautés logicielles de l’entreprise à surveiller au cours des prochains mois.

iOS 12

Apple a présenté au WWDC son nouveau système d’exploitation iOS 12, qui offrira notamment à l’automne des améliorations axées sur les performances. Un iPhone 6 devrait par exemple ouvrir les applications 40% plus rapidement, le clavier devrait apparaître 50% plus rapidement et prendre une photo devrait être accéléré de 70%. Tous les téléphones dotés d’iOS 11 seront compatibles avec iOS 12, et les plus vieux modèles devraient être ceux qui pourront le plus en profiter, selon Apple.

Apple mise (encore) sur la réalité augmentée
Avec iOS 12, Apple poursuit son offensive en réalité augmentée. L’arrivée d’ARkit 2 permettra ainsi de synchroniser plusieurs appareils iOS afin de créer un jeu multijoueur en réalité augmentée, par exemple.

Le concept pourrait être intéressant pour les développeurs, notamment pour créer des jeux de table virtuels ou même pour ajouter des éléments numériques sur un jeu de table physique.

ARkit 2 améliore aussi la reconnaissance faciale et le suivi d’objet, notamment.

iOS 12 intègre aussi Measure, une nouvelle application conçue grâce aux technologies développées par Apple pour la réalité augmenté. Measure permettra notamment de mesurer des surfaces.

Siri s’ouvre un peu
Apple a décidé d’ouvrir un peu plus son assistant personnel Siri, auquel les développeurs pourront désormais ajouter des « raccourcis », des phrases qui permettent de lancer une action spécifique dans leur application (« Siri, retrouve mes clés » pourrait par exemple afficher l’emplacement de ses clés dans l’application Tile).

Il n’est toutefois pas clair pour le moment si les raccourcis offriront toutes les latitudes dont les développeurs ont besoin pour complètement intégrer Siri à leurs services.

Raccourcis sera aussi une application qui permettra de regrouper plusieurs actions en une à l’aide d’une phrase précise, une fonctionnalité offerte par l’Assistant Google et Alexa d’Amazon. .

Apple s’attaque aux distractions

Tel que prévu, Apple a dévoilé plusieurs fonctionnalités pour encourager les utilisateurs à utiliser leurs appareils électroniques moins souvent et à diminuer les notifications qui nuisent à leur attention.

Un nouveau mode Ne pas déranger affichera ainsi moins d’informations la nuit, et les notifications pourront être ajustées avec précision, afin de ne plus recevoir d’avertissements de certaines applications, par exemple.

La plus grande nouveauté est toutefois Screen Time, une application qui envoie un rapport hebdomadaire incluant des statistiques sur notre utilisation du téléphone. Screen Time permettra aussi de limiter notre utilisation de certaines applications, afin par exemple de ne pouvoir consulter Facebook que 20 minutes par jour, par exemple.

Les parents pourront aussi contrôler le temps d’écran de leurs enfants, en leur offrant une quantité de minutes quotidiennes et en limitant les contenus auxquels ils peuvent accéder.

Rappelons que Google avait aussi annoncé le mois dernier une fonctionnalité du genre pour son système d’exploitation Android P.

Les groupes Facetime arrivent
Après plusieurs années d’attente, Apple a finalement mis à jour son application Facetime, qui pourra désormais relier plusieurs utilisateurs en même temps. L’application semble bien conçue, et augmente par exemple la taille des vidéos des participants en train de parler.

Facetime pourra même être utilisé en groupe avec son Apple Watch, mais en audio seulement (pratique lorsque quelqu’un est en retard pour une réunion, par exemple). Notons toutefois qu’Apple n’adresse pas vraiment sa solution à une clientèle d’affaires, mais plutôt aux groupes d’amis, qui peuvent ainsi profiter des animojis dans leurs vidéos, par exemple.

Les animojis s’inspirent de Nintendo avec Memoji

Apple a annoncé au WWDC 2018 une mise à jour à ses avatars en réalité augmentée animojis, qui pourront désormais être personnalisés pour nous ressembler, un peu à la manière des Mii de Nintendo.

Contrairement aux avatars de la compagnie japonaise, ceux d’Apple pourront évidemment imiter les expressions faciales de l’utilisateur grâce à la caméra frontale du téléphone.

Les autres mises à jour d’iOS 12
Parmi les modifications apportées aux applications existantes d’iOS, notons que le partage de photos est désormais amélioré dans Photos. Apple a aussi revu certaines applications mineures, comme Voice Memos et Stock, qui seront désormais offertes sur l’iPad. La boutique de iBooks a aussi été améliorée.

CarPlay s’ouvre finalement aux applications de navigation tierces, comme Waze et Google Maps. Il ne sera donc plus nécessaire d’utiliser Plans dans la voiture lorsqu’on est doté d’un iPhone et d’un système d’infodivertissement CarPlay.

WatchOS 5

Apple a dévoilé plusieurs nouveautés pour les propriétaires de montres Apple Watch.

Les principales concernent l’entraînement. De nouveaux sports ont été ajoutés à la liste des activités reconnues par la montre, comme le Yoga, il sera possible d’avoir accès à plus de données pendant son entraînement, comme la cadence de sa course. Ceux qui sont plus compétitifs pourront finalement envoyer des défis à ses amis et avoir accès en temps réel à leurs statistiques.

Détail intéressant, l’Apple Watch pourra aussi détecter automatiquement le début d’un entraînement, sans que celui-ci soit démarré par l’utilisateur.

Parmi les autres nouveautés annoncées au WWDC, notons qu’il sera désormais possible d’interagir avec Siri en levant le poignet, comme on le fait naturellement pour lui parler, sans devoir dire au préalable « Dis Siri ».

Walkie-Talkie

WatchOS 5 permettra aussi de parler avec ses amis grâce à l’application Walkie-Talkie. Une fois ses amis ajoutés à celle-ci, il suffit d’appuyer sur un bouton pour leur envoyer un message audio directement, comme on le fait avec un Walkie-Talkie normal.

Voilà qui risque de créer des moments cocasses (ou embêtants) dans les réunions.

Apple TV

La console pour télé Apple TV a aussi droit à quelques nouveautés cette année, tout particulièrement l’ajout de la fonctionnalité Dolby Atmos.

Atmos permet de séparer le son spatiallement. Contrairement à un système stéréo ou 5.1, chaque élément sonore peut être placé en 3D tout autour de la personne, afin de créer des environnements réalistes. Lorsqu’il est bien implémenté, l’effet est saisissant. Il sera toutefois possible d’en profiter uniquement avec les films mixés pour Dolby Atmos, ce qui est encore assez rare.

Apple a aussi dévoilé une nouvelle façon de s’enregistrer dans ses applications, sans aucun effort. La fonctionnalité est toutefois offerte avec certains fournisseurs internet seulement (aucun au Canada). De nouveaux fonds d’écran seront aussi ajoutés prochainement aux Apple TV, filmés notamment à partir de la station spatiale internationale.

macOS Mojave

Les utilisateurs Mac auront bientôt un nouveau système d’exploitaton à se mettre sous la dent : macOS Mojave.

L’une des fonctionnalités les plus attendues de Mojave est l’ajout d’un mode foncé, qui utilise moins d’énergie et qui est moins éblouissant le soir.

Apple a aussi ajouté plusieurs fonctionnalités mineures à son système d’exploitation, comme une façon de faire rapidement le ménage dans les icônes sur son bureau et un mode Finder qui affiche plus d’informations qu’auparavant dans la barre latérale de droite.

L’outil de capture d’écran a aussi été modifié afin de faciliter l’édition des images sauvegardées. Effectuer une capture d’écran affiche une vignette de l’image au bas à droite de l’écran, qui peut ensuite être ouverte et modifiée facilement à partir de l’outil Quick Look. Cette vignette peut aussi afficher des vidéos et permet de glisser et coller les éléments enregistrés dans un document.

macOS Mojave aura finalement droit à une série de nouvelles applications, comme Stock, Voice Memos et Apple News, qui n’étaient toujours pas offertes sur les ordinateurs d’Apple.

Plus important encore, Home sera aussi offert sur le Mac, ce qui devrait faciliter la gestion de sa maison connectée à partir de son ordinateur.

Quelques autres applications ont aussi été améliorées, comme le Mac App Store, qui aura bientôt droit à une refonte graphique complète.

Sécurité et vie privée

Côté sécurité et vie privée, Apple a finalement étendu ses contrôles d’accès à la plupart de ses applications, pour empêcher une application d’accéder à sa caméra web, par exemple.

Safari devrait aussi rendre son ordinateur un peu plus anonyme qu’auparavant, en rendant le pistage des utilisateurs plus difficile. Safari empêchera par exemple le suivi des utilisateurs via des modules comme les commentaires Facebook que l’on retrouve sur les sites Web. Safari offrira aussi moins d’informations aux sites à propos du système de l’utilisateur, ce qui devrait rendre le fingerprinting plus difficile qu’auparavant.

Le fingerpriting est une méthode utilisée par les annonceurs pour enregistrer suffisamment de données sur un ordinateur afin de le reconnaître et l’associer à un utilisateur sans pour autant sauvegarder de cookie sur son appareil.

Des outils pour développeurs

Le WWDC est avant tout une conférence pour développeurs, et Apple a profité de la présence de 6000 de ses partenaires pour dévoiler quelques nouveautés plus techniques, notamment par rapport à l’intelligence artificielle.

Apple a ainsi dévoilé l’outil CreateML, qui devrait permettre aux développeurs sans expérience en intelligence artificielle de programmer des algorithmes d’apprentissage machine.

Plus intéressant maintenant, Apple met fin aux rumeurs voulant que macOS et iOS seraient éventuellement fusionnés. L’entreprise compte toutefois offrir l’année prochaine un outil pour faciliter le port d’applications iOS vers macOS, une fonctionnalité qui pourrait simplifier le travail des développeurs et rendre l’écosystème macOS plus intéressant.

Les versions bêtas des différents systèmes d’exploitation d’Apple sont offertes dès aujourd’hui. iOS, macOS, tvOS et Watch OS seront offerts au grand public cet automne.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!