Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a lancé il y a quelques semaines une consultation publique pour déterminer de quelles modalités un futur code sur les services sans fil devrait traiter. Les Canadiens ont parlé, et leur opinion est claire: le CRTC devrait interdire les contrats de 36 mois à l’achat d’un nouveau téléphone cellulaire.

Le travail du CRTC par rapport à l’élaboration de ce code est loin d’être terminé, mais l’organisme a néanmoins publié les 100 commentaires les plus populaires en anglais et en français des Internautes qui ont participé à son sondage en ligne.

Le commentaire le plus populaire commence comme suit : «GET RID OF THE 36 MONTHS CONTRACT!!! » (Débarrassez-nous des contrats de 36 mois).

Au Canada, pour profiter d’un rabais à l’achat d’un nouveau téléphone cellulaire, il faut normalement accepter une entente de 36 mois, durant laquelle l’utilisateur est obligé de faire affaire avec son opérateur.

En anglais, 9 des 13 commentaires les plus populaires portent sur ces contrats de 36 mois, ce qui montre à quel point la situation était importante pour les participants. Il s’agit également du sujet le plus populaire en français.

Personnellement, je suis d’accord à ce que des forfaits de 24 mois soient plutôt offerts, mais les utilisateurs doivent réaliser que les téléphones seront alors vendus plus chers à l’achat, comme c’est le cas aux États-Unis, où les appareils sont souvent vendus 100$ de plus qu’ici.

D’autres points intéressants ont été soulevés par les internautes.

Le deuxième commentaire en français faire remarquer – avec justesse – que les frais de 911 de 0,40$ devraient être inclus dans le prix des forfaits prépayés.

D’autres utilisateurs demandent à ce que les téléphones soient toujours débloqués, que les frais de mise en service soient abolis et que le suivi de sa consommation de données/SMS/voix soit effectué en temps réel pour les utilisateurs en prépayé.

Ce dernier point est particulièrement intéressant, puisque ceux qui profitent d’un service post-payé ont en effet déjà accès à un suivi en temps réel. Ne pas l’offrir aux utilisateurs prépayés n’a qu’une seule utilité: maximiser les chances qu’ils dépassent leur limite mensuelle.

Le CRTC devrait mettre en ligne un projet de code sur les services sans fil vers la fin du mois de janvier 2013. Les Internautes auront alors l’occasion de présenter – rapidement – leurs observations sur ce projet entre le 28 janvier et le 1er février.

Plusieurs bonnes idées ont été proposées durant la première phase de la consultation sur l’élaboration du Code. Espérons maintenant que celles-ci seront retenues pour la seconde phase.

Aussi dans Plus :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!