Maxime Johnson Google Flight Search

Les grands voyageurs à la recherche des billets d’avion les moins chers ont maintenant une nouvelle destination Web à ajouter à leurs signets: Google Flight Search, un service offert aux États-Unis depuis quelques mois, mais lancé au Canda ce matin seulement.

Comme les autres moteurs de recherche du genre, Google Flight Search permet de rechercher des billets d’avion en fonction de différents paramètres, comme les dates, la destination et le nombre d’escales.

Le nouveau service de Google diffère toutefois largement des Expedia et Travelocity de ce monde, notamment parce qu’il n’est pas possible d’y acheter de billets directement. Il est parfois possible d’obtenir un lien pour acheter le billet sur le site de la compagnie aérienne, mais pas par Google.

Google Flight Search est quand même assez impressionnant. Le service est fluide et rapide, particulièrement lorsque l’on change certains paramètres, ce qui est une belle amélioration par rapport aux autres sites Web du genre où la recherche pour un billet est souvent assez lente.

Le site offre aussi certaines fonctionnalités originales, comme la possibilité de voir les prix des autres destinations sur une carte du monde. Pratique, notamment lorsque l’on sait quand seront nos vacances, mais que l’on ne sait pas forcément où aller.

Parmi les autres bons coups de Google Flight Search, notons qu’il est possible de sélectionner ses billets selon son regroupement de compagnies aériennes préféré (pour ceux qui veulent amasser des miles aériens avec leur programme de fidélisation habituel).

Le site offre aussi plusieurs outils statistiques avancés, pour déterminé la date où un billet pour une destination sera le moins cher, ou encore pour gérer la durée de ses vols.

Malheureusement, si Google Flight Search est un bon outil pour suivre le cours des prix dans le temps et pour trouver une destination abordable, celui-ci laisse à désirer quand vient le temps de trouver le billet d’avion vraiment le moins cher.

Quelques essais suffisent par exemple pour réaliser que certaines destinations peuvent être un bon 200$ moins chères sur les sites de recherche habituels que sur Google Flight Search.

Pour l’instant, le nouveau service de Google est donc un bon outil à ajouter à son arsenal quand vient le temps de planifier ses vacances, mais celui-ci n’est toujours pas une menace pour les agences de voyage en ligne établies.

Aussi dans Plus :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!