Après une année désastreuse, dire que les attentes envers le nouveau téléphone phare de la compagnie taiwanaise HTC étaient peu élevées serait un euphémisme. Peut-être que l’élément de surprise joue donc en sa faveur, mais le nouveau téléphone Android HTC 10 impressionne, et ses qualités – comme sa construction, ses bonnes composantes et ses ajouts logiciels intéressants – le placent facilement dans le peloton de tête des téléphones Android de 2016.

Un design haut de gamme
Parmi les grandes surprises du HTC 10, notons son design et sa construction. Après avoir perdu ses principaux designers, et après avoir proposé des téléphones peu inspirés en 2015, HTC lance cette année un téléphone au design correct et original, qui se démarque surtout par la qualité de sa finition.

Le téléphone de HTC perd ses grands haut-parleurs frontaux, et l’arrière est un peu à mi-chemin entre le One m9 et le A9, mais avec des rebords angulaires. Tous les goûts sont dans la nature, mais le résultat se démarque au moins par rapport aux autres appareils sur le marché. Notons aussi que le HTC 10 est plus joli en personne qu’en photo.

Le HTC 10 rappelle un peu une grosse montre suisse massive. Comme le HTC One m7 il y a quelques années, le HTC 10 est un objet qu’on aime prendre dans nos mains et utiliser au jour le jour. Sur ce point, la différence avec le LG G5 est particulièrement évidente.

Le seul autre téléphone Android à offrir une sensation du genre est à mon avis le Samsung Galaxy S7 Edge, l’autre grand gagnant de 2016. Entre les deux, je dirais que la construction du HTC 10 est plus intéressante, mais que le Galaxy S7 Edge a plus fière allure.


Caractéristiques : tout y est

HTC 10

Le HTC 10 offre des caractéristiques similaires aux autres grands téléphones de 2016, comme un processeur Snapdragon 820, 4 Go de mémoire vive, un port USB C avec recharge rapide Quick Charge 3.0 et une capacité de 32 Go avec fente pour carte microSD.

Pour la première fois au Canada, le HTC 10 est aussi doté d’un lecteur d’empreintes digitales frontal. Celui-ci est rapide et efficace, mais le lecteur, qui agit aussi comme bouton central, ne peut être cliqué (comme c’est le cas sur l’iPhone 6S ou le Samsung Galaxy S7, par exemple). On finit par s’y habituer, mais un mécanisme pouvant être enfoncé est certainement plus agréable à utiliser au jour le jour.

Son écran Super LCD5 de 5,2 pouces avec une résolution QHD est joli et précis, mais celui-ci est sous la moyenne au grand soleil. J’ignore s’il manque une couche de protection antireflet (c’est mon impression), ou si sa luminosité laisse à désirer, mais utiliser le téléphone dehors à midi pendant une journée ensoleillée est loin d’être idéal. Il s’agit d’ailleurs probablement d’une des plus grandes faiblesses de l’appareil.

Pour le reste, notons que HTC souhaite se démarquer du côté de l’audio avec son HTC 10. L’appareil est notamment doté d’un décodeur analogique numérique 24 bits et d’un système à deux amplificateurs où les hautes fréquences et les basses fréquences sont séparées dans les deux haut-parleurs. Un logiciel permet aussi d’ajuster le son à son oreille, en indiquant à quel point on entend certaines fréquences correctement.

Le HTC 10 offre un excellent son lorsqu’on utilise des écouteurs, et un très bon son en mode main libre. La différence par rapport aux autres sur le marché sur ce dernier point n’est toutefois pas suffisante pour que cela change la donne, et si vous souhaitez vraiment écouter de la musique, vous aurez besoin d’un haut-parleur externe de toute façon.

Bref, HTC a fait du bon travail par rapport aux performances audio du HTC 10, et cela contribue à en faire un excellent téléphone, mais pas au point que ce soit un argument de vente.

Performances et autonomie
HTC 10

Avec son processeur Snapdragon 820 et ses 4 Go de mémoire vive, le HTC 10 est fluide à souhait, et devrait le demeurer longtemps. Pour ce que ça vaut, le téléphone trône généralement au sommet des tests de type benchmark.

Il est toutefois difficile de dire si la différence par rapport à d’autres téléphones similaires comme le LG G5 est véritablement due à une meilleure architecture et à un meilleur logiciel, ou si elle est due à des optimisations spécifiquement réalisées pour obtenir un meilleur pointage dans ces différents tests.

Quoi qu’il en soit, le HTC 10 est rapide, et ce, dans toutes les conditions. À titre indicatif, j’ai même dû transcoder à un moment donné un fichier vidéo de 2 Go filmé en 4K. Le HTC 10 chauffait plus que d’habitude, mais le tout s’est fait à une vitesse impressionnante pour un téléphone, et sans trop affecter la pile (considérant l’ampleur de la tâche).

Parlant d’autonomie, HTC annonce une autonomie de deux jours avec une utilisation normale, grâce à sa bonne pile de 3000 mAh.

Deux jours est peut-être un peu exagéré, mais vous aurez certainement assez d’autonomie pour une journée chargée. Et avec le chargeur rapide Quick Charge 3.0 fourni, il ne faut que 30 minutes pour atteindre 50% de la charge du HTC 10 de toute façon. En ajoutant à tout ça les deux modes d’économie de l’énergie, la question de l’autonomie ne devrait pas trop soucier les utilisateurs de l’appareil.

Appareil photo : excellent, mais peu inspiré
photo

Par rapport au HTC m9 de l’année dernière, HTC fait un bon de géant avec l’appareil photo du HTC 10. Malheureusement pour la compagnie (mais heureusement pour les consommateurs), il semble que toute l’industrie se soit améliorée de ce côté cette année.

Les images du HTC 10 sont jolies à la clarté et très claires à la noirceur. L’appareil photo est assez rapide (sans battre de records), il offre une bonne profondeur de champ et permet de réussir ses clichés dans pas mal toutes les conditions.

En 2014, j’aurais certainement bavé devant les résultats du HTC 10.

Comparé aux autres téléphones Android de sa gamme, je dirais que les images du HTC 10 sont dans l’ensemble meilleures que celles du LG G5, mais un peu en dessous de celles du Samsung Galaxy S7, dont les photos sont plus claires et plus vives. En comparaison, celles du HTC 10 tombent souvent un peu à plat, et la mise au point automatique n’est pas toujours aussi précise du premier coup.

Samsung a probablement opté pour un effet logiciel qui augmente légèrement la saturation et la netteté de ses images, mais le tout est quand même fait avec modération. Et s’il serait probablement possible d’atteindre le même résultat en postproduction avec le HTC 10 (surtout considérant que l’appareil prend des photos en RAW), Samsung l’emporte grâce à la simplicité dans la vie de tous les jours.

Par rapport au LG G5, notons que les images du HTC 10 sont mieux réussies, mais que l’expérience d’utilisation est plus intéressante du côté du G5. On aime le second appareil photo grand-angle de LG, et son mode manuel est plus complet (avec par exemple une exposition pouvant atteindre 8 secondes, plutôt que 2 du côté du HTC 10) et plus agréable à utiliser.

La morale à tirer ici n’est pas tant que tel ou tel téléphone est meilleur dans telle ou telle condition, mais que les consommateurs qui souhaitent s’équiper d’un téléphone haut de gamme doté d’un bon appareil photo ont beaucoup de bons choix qui s’offrent à eux cette année.

Logiciel: une bonne stratégie
htc

Côté logiciel, le HTC 10 est probablement l’appareil Android le plus intéressant, à l’exception des téléphones Nexus, qui reçoivent leurs mises à jour de Google directement.

Le logiciel lui-même est correct, avec quelques jours intéressants, qui permettent par exemple de verrouiller des applications précises avec un mot de passe, d’ajuster la couleur de l’écran et de créer des thèmes variés pour personnaliser son expérience. Les ajouts de HTC sont peu nombreux, mais sont généralement toujours pertinents.

On aime aussi le fait que toutes les applications du HTC 10 sont offertes dans le Google Play Store (ce qui permet de recevoir des mises à jour sans devoir attendre les mises à jour du système d’exploitation de son opérateur), ce qui n’est pas le cas avec tous les fabricants.

HTC est aussi le fabricant tiers avec la meilleure moyenne au bâton pour la vitesse de ses mises à jour Android au cours des 18 derniers mois, tout juste devant LG et loin devant Motorola et Samsung.

Un prix cher
HTC 10

Le HTC 10 est un excellent téléphone intelligent, bien ficelé et meilleur que l’ensemble de ses parties, qui replace la barre à la hauteur à laquelle HTC nous avait habitués avant sa chute des deux dernières années.

Malheureusement, l’appareil est cher, à 999$ sans entente en version débloquée, ou 899$ sans entente chez Bell (ou 349$ avec entente).

Le prix est justifié si on compare avec les prix des téléphones équivalents, mais sans avoir la puissance de marque de Samsung ou d’Apple, et sans offrir un téléphone qui écrase la concurrence non plus, il est difficile de voir comment HTC pourra atteindre des records de ventes. C’est dommage, car il s’agit d’une belle surprise, qui gagne à être connue.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!