Aliments fermentés, probiotiques, poudre d’insectes… Des catégories de produits qu’on n’aurait pas soupçonné sortir des cercles plus granos il y a quelques années à peine sont aujourd’hui plus tendance que jamais.

Coup d’oeil sur quelques nouveautés qu’on peut facilement trouver à l’épicerie alors que le Salon international de l’alimentation (SIAL) s’apprête à accueillir un millier d’exposants la semaine prochaine à Montréal.

Protéines à apprivoiser
La poudre de grillon est en voie de devenir un ingrédient fort à la mode, non seulement en raison de sa valeur nutritive (elle contiendrait deux fois plus de protéines que le boeuf et deux fois plus de fer que les épinards), mais aussi à cause de son mode de production écologique. Bref, on n’a pas hésité une seconde quand est venu le temps de goûter à ces nouveaux craquelins fabriqués ici par une équipe jeune et engagée. Verdict: ils sont délicieux; parfaits pour ajouter du piquant à l’apéro. Par ailleurs, les barres protéinées de la même entreprise, Crickstart, font partie des 10 finalistes du concours SIAL Innovation 2018, dévoilés hier soir.


Craquelins Olive, Crickstart, 8$ chez Rachelle-Bery

Bonnes bactéries
Après les yogourts, voici le chocolat rempli de probiotiques. Ces morceaux de chocolat noir équitable contiennent non seulement de la noix de coco caramélisée et des graines de citrouilles pour le goût et la texture, mais aussi du «proactivchia», soit un mélange spécial de graines de chia et de probiotiques. Difficile de dire si cette collation aux allures de dessert a bel et bien un effet sur la flore intestinale, mais chose certaine, c’est plutôt bon.


Écorces de chocolat Chia Balance, Prana, 5$ dans les épiceries

Boisson à la mode
D’origine mongole, le kombucha n’a presque plus besoin de présentations. Elle est supposée être bonne pour la santé intestinale en particulier, mais c’est surtout parce qu’on aime son goût acidulé qu’on boit cette boisson pétillante et légèrement sucrée. Pour ceux qui n’ont pas envie d’élever une maman kombucha (la très peu ragoutante culture symbiotique de bactéries et de levures qui permet de faire soi-même son propre thé fermenté), Mont-Ferréol, qui utilise plutôt des infusions de feuilles d’argousier, vient de lancer de nouvelles saveurs, dont une boisson rafraîchissante à base d’eau de source et de framboises de l’île d’Orléans.


Kombucha du Mont-Ferréol Framboise, 8$ les 750 ml dans certaines épiceries et boutiques spécialisées

D’autres innovations
Le Salon international de l’alimentation (SIAL), qui célèbre chaque année la diversité de l’industrie alimentaire canadienne, met aussi en vedette une dizaine de nouveaux produits et procédés innovateurs. Cette année, parmi les 10 finalistes du concours SIAL Innovation, notons les purées de fruits biologiques liquides de Next Ingredients, les yogourts Tree Island Gourmet contenant plus de fruits et moins de sucre, la soupe froide aux tomates style gaspacho d’Impress Foods, les salades en pot Urban Picnik (anciennement Ma vitrine bio) et le bio-ingrédient Bac M35 de Fumoir Grizzly, visant à enrayer les risques de contamination à la Listeria.

Salade en pot, Urban Picnik, 8$ dans certaines épiceries et boutiques spécialisées

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!