Collaboration spéciale Les deux tours du YUL sont composées de blocs de verre décalés, un clin d’œil aux Habitats 67.

Alors que les premiers occupants de la grande tour de verre au coin de René-Lévesque et de Mackay déballent leurs boîtes, les promoteurs du YUL Condominium ont récemment lancé la phase 2 du projet.

Il s’agit d’une tour similaire à la première, où luxe, design
et verdure feront bon 
ménage. «Le YUL est synonyme de luxe au centre-ville, mais aussi d’espace, fait valoir Guido Caso, VP, vente et marketing, du groupe Brivia, promoteur du projet avec le groupe 
Tiango. Le jardin de 23 000 pi2
du projet et la vue dégagée sur le centre-ville, le mont Royal, le fleuve et le jardin qu’offrent toutes les unités créent un espace de vie où on peut respirer.»

La deuxième et dernière tour du projet comptera autant d’unités que la première, soit environ 400, qui seront aussi réparties sur 38 étages. Studios, appartements de une, deux ou trois chambres, penthouses et maisons de ville sont offerts une quarantaine de modèles «pour répondre aux besoins de tous les profils d’acheteurs», affirme M. Caso.

Si on trouve le même luxe dans toutes les unités, les plus petites, d’une superficie d’environ 363 pi2, seront plus compatibles avec le portefeuille des jeunes professionnels et des jeunes couples. Les prix des studios commencent à 218 900$, et les 3 et demi sont offerts à 346 900$.

Le verre étant prédominant dans la construction des deux tours, les 800 unités sont toutes très lumineuses, affirment les promoteurs, ayant toutes au moins un mur vitré en entier et des plafonds de 
9 pi. Cinq électroménagers et des éléments de domotique, comme le contrôle de la 
lumière, sont aussi inclus.

Clin d’œil à Montréal
«Quand on a pensé au projet, on a vraiment cherché à faire quelque chose de nouveau et qui représente Montréal», explique Guido Caso. Ainsi, la firme d’architecture Menkès Shooner Dagenais LeTourneux, en collaboration avec Stephano Domenici Architecte, a dessiné les deux tours du YUL en blocs de verres décalés, «un clin d’œil à Habitat 67, explique le VP, vente et marketing. On a aussi cherché à respecter l’histoire des lieux, par exemple en replantant des pommiers sur le terrain, comme on en trouvait autrefois.»

Comme dans la première tour, un hall d’entrée vaste et lumineux caractérisera la deuxième tour. Les résidants pourront profiter d’un lounge, de deux salles à manger (qu’il sera possible de réserver pour des événements), d’une salle de conditionnement physique multifonctionnelle et d’une grande terrasse commune avec vue sur le jardin intérieur. Ils auront aussi accès à toutes les commodités de la phase 1, soit un spa, des piscines intérieure et extérieure, le Sky Lounge et une autre salle d’entraînement. Et comme dans la première tour, tous les espaces communs seront meublés par Armani/Casa, une exclusivité au Québec.

La livraison des unités de la phase 2 est prévue pour 2020. Deux unités de la première tour, semblables à celles de la phase 2, pourront être visitées.

Les promoteurs semblent avoir le vent dans les voiles. Le lancement de la phase 2 de ce projet de condos survient quelques mois à peine après l’annonce de la mise en chantier du Stanbrooke, une tour d’habitation locative de luxe construite au 
centre-ville par le même consortium.

De rares maisons de ville au centre-ville

Le promoteur a voulu se démarquer en incluant des maisons de ville dans ses tours d’habitation. «Nous sommes le seul projet du genre à en offrir au cœur du centre-ville», tient à souligner Guido Caso. Situées au rez-de-chaussée des tours, les 17 maisons de ville du projet offrent des espaces de vie de 
2400 pi2 sur deux étages, 
4 chambres, un garage privé pour deux voitures, un ascenseur privé, une cour et une terrasse privée, en plus de donner accès à tous les espaces communs du YUL. Ce luxe au centre-ville a toutefois un prix: il faut débourser quelque 1,8M$, plus taxes, pour pouvoir en devenir propriétaire. Au moment de réaliser l’entrevue, deux maisons étaient déjà vendues et trois étaient réservées.

Les prix? (plus taxes)

  • Studio à partir de 218 900$
  • 1 chambre à partir 
de 346 900$
  • 2 chambres à partir 
de 462 900$
  • 3 chambres à partir 
de 1 062 900$
  • Stationnements intérieurs offerts en option

Où c’est situé?

  • 1400, boulevard 
René-Lévesque Ouest
  • À quelques pas du Centre Bell
  • À proximité de tous les services et du transport 
en commun

Aussi dans Maison :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!