Le site Crackle.com, propriété de Sony
Corp., lance sa saison avec un éventail de vidéos, allant du clip
musical au court-métrage documentaire.


Avec plusieurs productions originales exclusivement web, Crackle.com
à l’avantage, contrairement à un site comme Hulu, de passer outre les
limitations territoriales de droits d’auteur si bien que l’intégralité
de son contenu est disponible aux internautes hors du territoire
états-unien.

Acheté en 2006 par Sony Corp., Crackle, qui s’appelait alors Grouper, a
été revampé et lancé sous étiquette beta en juillet 2007 pour
concentrer son offre sur les séries web et la découverte de nouveaux
talents. La nouvelle saison de la plateforme, qui débute le 1er
décembre prochain, poursuit dans cette veine avec de nombreuses
productions originales.

Crackle compte une vingtaine de comédies avec des épisodes d’une durée
moyenne de 5 minutes, une sélection de clips musicaux répertoriés par
genre (Hip-Hop, Indie, électronique, etc.), un choix intéressant de
courts-métrages également classés par genre (drame, science-fiction,
documentaire, etc.) ainsi qu’une sélection de films d’animations dont
deux séries originales, 30 Second Bunnies et Medical Island.

Selon la firme Nielsen, la plateforme Crackle recevait en octobre dernier 2,4 millions de visiteurs.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!