Les chiffres de ventes de téléphones portables, de tablettes et d’ordinateurs dans le monde vont tous continuer à croitre d’ici à l’horizon 2017. Dans le détail, seules celles des PC traditionnels vont se tasser dans le même temps, selon les dernières projections de l’institut Gartner.

De loin l’appareil électronique le plus vendu dans le monde, le téléphone portable, tous types confondus, a encore de beaux jours devant lui. En 2016, la barre des 2 milliards d’appareils vendus devrait ainsi être franchie, pour atteindre 2,055 milliards en 2017, contre 1,878 milliard en 2014, ce qui représente une hausse moyenne d’environ 3% par an.

La tendance est encore plus flagrante du côté des tablettes et des appareils hybrides (y compris les ordinateurs avec écrans réversibles), leurs ventes globales affichant une hausse de 227M en 2014 à 276M en 2017.

En ce qui concerne le marché des ordinateurs, deux tendances s’opposent. D’un côté, les machines traditionnelles (de bureau ou portables) continuent leur lent déclin, passant de 277M d’unités vendues en 2014 à 236M en 2017, tandis que, de l’autre, les ultramobiles (ordinateurs de dernière génération ultralégers de type MacBook Air) progressent de 36M à 90M sur la même période. Le succès de ces appareils haut de gamme permet d’ailleurs à l’ensemble du marché des ordinateurs de rebondir et d’afficher une légère hausse sur cette période.

Tous ces secteurs rassemblés devraient ainsi représenter un marché de plus de 2,6 milliards d’appareils vendus en 2017, Gartner soulignant bien que les consommateurs privilégieront l’achat d’un téléphone portable, smartphone ou non, à celui d’une tablette ou d’un ordinateur.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!