Josie Desmarais/Métro Grâce à la réalité virtuelle, les voyageurs pourront visiter leur chambre d’hôtel avant de la réserver.

En 2016, le Groupe Expedia a investi 1,2G$ dans la technologie. Le message que la compagnie essaie d’envoyer est celui-ci: «Expedia, ce n’est pas juste une plateforme de voyage en ligne, c’est aussi une plateforme technologique.» Les directeurs régionaux pour le Québec chez Expedia à Montréal, David Debeule et Floriska Mustiere, présentent les projets les plus technos sur lesquels l’entreprise travaille.

Intelligence artificielle
Plusieurs projets sont sur la table en termes d’intelligence artificielle. L’année dernière, Expedia a créé une petite boîte Discover sur son site. «On voulait savoir si un consommateur, lorsqu’il vient sur Expedia, a d’autres besoins que de juste regarder pour une réservation d’hôtel. Qu’est-ce qu’il cherche?», explique David Debeule. Les clients pouvaient donc écrire quelque chose comme «hôtel Maui famille» et y retrouver des suggestions. Avec ce qu’ils ont amassé comme données au cours de cette expérience, ils ont pu automatiser plusieurs types de demandes.

Hackathon
La compagnie organise deux fois par année des hackathons, c’est-à-dire que pendant 72 heures, les API (les interfaces de programmation) sont ouvertes aux développeurs «pour leur laisser la chance de résoudre un problème ou d’améliorer une expérience». Les gagnants de cette compétition inter-entreprise iront présenter leur projet au PDG. Par exemple, une équipe de Montréal a créé le mot-clic #ExpediaThis. L’idée est qu’un utilisateur écrit ce mot-clic sous une photo sur les réseaux sociaux (Twitter, Instagram) et Expedia va chercher l’information sur à endroit-là et va lui revenir.

Josie Desmarais/Métro

Reconnaissance vocale
Aux États-Unis, il est possible de réserver un voyage en utilisant simplement sa voix avec le service Alexa. Puisqu’il a accès à l’historique des voyages, l’assistant vocal est en mesure de proposer des vols et des hôtels susceptibles de plaire au client. Le service n’est cependant pas encore disponible au Canada.

«L’idée ce n’est pas de remplacer l’humain, mais de gagner en efficacité dans l’expérience.»-David Debeule, directeur régional pour le Québec chez Expedia à Montréal

Réalité virtuelle
Même si le marché est encore niché, Expedia commence à développer la réalité virtuelle. L’idée principale est de «pouvoir créer une envie de visiter une destination à l’aide de la réalité virtuelle». Par exemple, un client pourrait se rendre dans un agence de voyages et utiliser un casque de réalité virtuelle pour visiter un bateau de croisière ou une chambre d’hôtel ou faire l’essai d’une excursion.

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!