Mark Blinch Mark Blinch / La Presse Canadienne

TORONTO — Ubaldo Jimenez n’a pas donné de point pendant six manches et deux tiers et les Orioles de Baltimore ont blanchi les Blue Jays de Toronto 4-0, jeudi, dans un duel très important pour une place en séries dans l’Américaine.

Jimenez (8-12) n’a permis qu’un seul coup sûr — au premier frappeur qu’il a affronté — et trois buts sur balles pour aider les Orioles (87-72) à rejoindre les Blue Jays (87-72) au sommet du classement pour la course au quatrième as de l’Américaine.

Hyun Soo Kim et Matt Wieters ont tous les deux produits un point grâce à un coup sûr tandis que Manny Machado en a produit un sur un sacrifice.

Dans ce qui s’avérait peut-être le dernier match de Jose Bautista au Rogers Centre dans l’uniforme des Blue Jays, le frappeur de puissance n’a pas obtenu de coup sûr en quatre présences au bâton et il a été retiré trois fois sur des prises.

«Je ne pense pas à ça, a avoué Bautista. Je me concentre sur l’équipe, les victoires et faire partie des séries éliminatoires.»

Marcus Stroman (9-10) a alloué quatre points et neuf coups sûrs en plus de sept manches de travail. Le lanceur droitier, qui a dépassé le plateau des 200 manches lancées, a également retiré trois adversaires sur des prises.

«C’est bien, sauf que ce n’est pas ce à quoi je pense en ce moment, a mentionné Stroman, qui est le seul partant des Blue Jays à atteindre le plateau des 200 manches lancées cette saison. C’était un des buts au début de l’année, mais à ce temps-ci de la saison, il faut aider l’équipe à gagner. Je n’ai pas réussi à le faire.»

Ezequiel Carrera a cogné le seul coup sûr des locaux contre Jimenez. Kevin Pillar a ajouté un simple en huitième manche et Edwin Encarnacion a claqué un double en neuvième, les deux contre le releveur Brad Brach.

Les Blue Jays mettront fin à leur calendrier régulier en croisant le fer trois fois avec les Red Sox de Boston, au Fenway Park. Les Orioles se mesureront quant à eux aux Yankees de New York.

«Nous devons être positifs. Parfois, tu te frottes à une équipe qui joue mieux ou qui lance mieux, a philosophé le gérant des Blue Jays, John Gibbons. Boston est un endroit difficile à jouer, mais je ne suis pas inquiet. Nous sommes acculés au pied du mur, mais nous sommes aussi dans une bonne posture malgré tout.»

Les Orioles ont pris les devants 1-0 en troisième manche quand Machado a envoyé J.J. Hardy au marbre sur un sacrifice. Ils n’ont plus regardé derrière par la suite. Dès la manche suivante, Chris Davis a produit un point sur un optionnel.

En septième manche, les partisans des Blue Jays ont exprimé leur désaccord quand un tir de Stroman à Bourn s’est transformé en une troisième balle. Bourn a ensuite soutiré un but sur balles avant de venir marquer quelques instants plus tard.

Wieters a fait 4-0 en huitième manche grâce à un simple contre Stroman qui a permis à Mark Trumbo de croiser la plaque. Ce dernier avait amorcé la manche avec un double.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!