MONACO — Jared Donaldson a eu une prise de bec avec l’arbitre de chaise à la suite d’une décision pendant son match qu’il a perdu 6-3, 6-3 aux dépens d’Albert Ramos-Vinolas au premier tour du Masters de Monte-Carlo.

L’Américain, âgé de 21 ans, a manifesté son mécontentement lorsque Ramos-Vinolas a servi à 3-2 et 40-0 au deuxième set. Donaldson a estimé que le service était à l’extérieur et a pointé vers le sol en criant: «Il y a une marque juste ici», puis il a répété les mêmes mots à quelques centimètres du visage de l’arbitre de chaise français Arnaud Gabas.

Toujours en s’adressant à Gabas, il a ensuite crié: «Oui, il y a faute, oui, oui», insistant sur le fait que sa marque était la bonne et que l’arbitre était dans l’erreur.

«Vous ne me montrez pas une marque (précise)», a hurlé Donaldson tandis que Gabas commençait à reculer.

Donaldson a reçu un avertissement. Il s’est ensuite assis sur sa chaise, Ramos-Vinolas en avant 4-2, répétant «superviseur» encore et encore.

Le superviseur du tournoi s’est présenté rapidement sur le court et a parlé à Donaldson, tandis que Gabas était remonté sur sa chaise.

Après un bref échange, Donaldson a ri et a dit: «Ah, je suis désolé. Je vous ai vexé», a-t-il lancé en étendant sa main vers l’arbitre de chaise en guise de moquerie.

Donaldson, classé 51e et à sa première présence à ce tournoi sur terre battue, a été raillé par la foule sur le court central.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!