SILVERSTONE, Royaume-Uni — Lewis Hamilton croit que les bourdes de Mercedes en Autriche rendront l’équipe meilleure, et qu’elles lui permettront de devenir le pilote le plus titré de l’histoire du Grand Prix de Formule 1 de Grande-Bretagne dimanche.

Le quadruple champion du monde a laissé filer le premier rang du classement des pilotes après avoir été contraint à l’abandon à Spielberg, à la suite d’une erreur stratégique. Hamilton a cependant déclaré jeudi que «la cohésion au sein de l’équipe est plus forte que jamais, et ces obstacles que nous avons traversés — et la manière dont nous les avons gérés — nous ont unis plus que jamais auparavant. L’énergie est très positive dans l’équipe.»

Mercedes a encaissé son pire résultat depuis 2016, alors que Hamilton et son coéquipier Valtteri Bottas avaient été contraints à l’abandon au Grand Prix d’Autriche. Ceux-ci s’étaient produits après que les deux pilotes eurent dominé les essais libres ainsi que la séance de qualifications.

Le responsable de la stratégie chez Mercedes, James Vowles, a pris le blâme pour avoir omis de demander à Hamilton d’entrer aux puits alors que la voiture de sécurité était en piste. Les voitures Red Bull et Ferrari en ont rapidement profité.

Hamilton semblait détendu en conférence de presse jeudi, un comportement qui tranchait avec celui qu’il avait adopté quatre jours plus tôt lorsqu’il a réalisé qu’il n’atteindrait pas le fil d’arrivée en Autriche. C’était la première fois en 33 courses que le Britannique ne marquait pas de points de classement.

«Dès que la voiture est arrivée aux garages ce soir-là, nous avons réglé le problème et sommes entrés en période d’essais. L’équipe est totalement concentrée là-dessus, a dit Hamilton. Et ces problèmes — nous nous sommes assurés qu’ils ne se reproduiront jamais.»

Si Hamilton remporte une cinquième victoire consécutive devant ses partisans dimanche, il s’agira de sa sixième victoire en carrière au Grand Prix de Grande-Bretagne, surpassant ainsi la marque codétenue par Jim Clark et Alain Prost.

«Ç’a été une aventure incroyable depuis 2007, a confié Hamilton à propos de sa saison recrue, alors qu’il avait fini troisième à Silverstone. Je suis très reconnaissant d’être en mesure de pouvoir me battre pour le record ici à Silverstone, pour ma sixième (victoire). Peu de pilotes peuvent espérer un tel record. En ce sens, je suis très privilégié.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!