Quelques dizaines de personnes se sont rassemblées dimanche devant la succursale de la librairie Renaud-Bray située sur la rue Saint-Denis, en soutien à l’illustrateur Philippe Béha.

Ce dernier a vu son dernier livre retiré des tablettes de la plus grosse chaîne de librairies francophones en Amérique du Nord, après avoir adressé une critique au libraire à l’ouverture du Salon du livre.

Auteurs, illustrateurs et citoyens sont venus appuyer M. Béha, déplorant la décision de Blaise Renaud, directeur général du Groupe Renaud-Bray.

L’Association des écrivains québécois pour la jeunesse (AÉQJ), ainsi que l’Union des écrivaines et des écrivains québécoise et Illustration Québec ont également exprimé leur appui à l’illustrateur renommé.

M. Béha avait déploré, alors qu’il recevait le prix Marcel-Couture pour le livre Le monde de Théo, que trop peu de livres québécois se trouvaient dans la section «Québec-Canada» d’un Renaud-Bray qu’il avait visité. Il avait dit vouloir «donner une petite tape sur les doigts ou un coup de pied quelque part» au libraire.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!