Archives Métro

Quatre associations reliées à la pharmacie ont réclamé mardi que le gouvernement du Québec organise dans les meilleurs délais un grand chantier sur leur industrie.

L’Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP), l’Association des bannières et chaînes de pharmacie du Québec (ABCPQ), l’Association québécoise des distributeurs en pharmacie (AQDP) et l’Association professionnelle des pharmaciens salariés du Québec (APPSQ) estiment qu’il est nécessaire que le ministre Gaétan Barrette consulte l’ensemble des acteurs de l’industrie avant de procéder à d’autres changements importants, sans quoi des dommages pourraient être faits.

«Ça fait deux ans qu’on est en crise et il n’y a que le ministre qui sait où il s’en va. Il doit nous expliquer sa vision et ses objectifs. On doit discuter d’un nouveau modèle de rémunération, d’une meilleure utilisation des pharmaciens dans le système et d’une nouvelle politique du médicament», a affirmé Jean Thiffault, président de l’AQPP.

Les pharmaciens propriétaires n’ont pas apprécié les amendements déposés la semaine dernière au projet de loi 92, exigeant notamment que leurs factures détaillent leurs honoraires professionnels, le prix assuré par le régime et la marge bénéficiaire du grossiste.

Julie White, l’attachée de presse du ministre de la santé, considère que les intervenants de ce secteur d’activités ont déjà été consultés depuis 2014 dans le cadre des consultations pour les projets de loi 21, 81 et 92.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus