SÉOUL, Corée, République de — La Corée du Nord a indiqué vendredi avoir discuté de la détention d’un Canadien sur son territoire avec un ambassadeur suédois.

Hyeon Soo Lim, un pasteur d’une Église presbytérienne de Mississauga, en Ontario, a été condamné en décembre 2015 à la prison à vie avec des travaux forcés pour des crimes contre l’État.

Le Canada n’a pas d’ambassade en Corée du Nord, comme bon nombre d’autres pays, et déconseille à ses citoyens d’y voyager.

L’agence de presse officielle de Pyongyang rapporte qu’un représentant du ministre nord-coréen des Affaires étrangères a dit avoir rencontré l’ambassadeur suédois, jeudi. Ils ont discuté d’un éventuel accès consulaire pour M. Lim.

Aucun détail supplémentaire n’a été divulgué par l’agence de presse.

La famille de M. Lim s’est pour sa part réjouie des derniers développements, par voie de communiqué, et a remercié les autorités suédoises pour leur soutien et leur travail.

L’ambassadeur suédois a aussi profité de l’occasion pour aborder le cas de deux Américains détenus pour espionnage et subversion.

M. Lim, un Sino-Canadien âgé de la soixantaine, est détenu depuis février 2015. La Cour suprême de Pyongyang l’a reconnu coupable de tenter, par la religion, de mener le régime nord-coréen à sa perte et de comploter avec les États-Unis et la Corée du Sud.

Ses proches ont toutefois fait valoir que ce dernier s’était rendu en Corée du Nord en janvier 2015 pour une mission humanitaire. Ce voyage était l’une des centaines qu’il a menés dans ce pays d’Asie depuis 1997, avaient-ils fait valoir, ajoutant que ces séjours n’étaient pas motivés par de raisons politiques.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus